Avec Windows 10, plus de cœurs = moins de fluidité

OSPoste de travail

La multiplication des processus met à mal le noyau de Windows 10. Avec, pour conséquence, une expérience utilisateur fortement dégradée. Microsoft enquête.

Que se passe-t-il quand on multiplie le nombre de cœurs de processeur sur une machine Windows 10 ? En toute logique, le PC devrait se montrer plus puissant et plus réactif.

Sauf que ce n’est pas ce qu’a constaté Bruce Dawson, programmeur chez Google, lors de phases de compilation de Chrome. « Ma machine de travail Windows 10 dispose de 24 cœurs (48 threads) et ils sont à 50 % inactifs. Elle dispose de 64 Go de RAM et moins de la moitié est utilisée. Elle a un SSD rapide qui demeure principalement inactif. Et pourtant, alors que je déplace la souris, le curseur saccade, se bloquant parfois pendant plusieurs secondes », témoigne-t-il.

Et de se lancer dans la chasse au coupable. Qui fut rapidement trouvé. L’arrêt de multiples processus prend un temps considérable sous Windows 10. Problème, le processus de compilation de Chrome créé d’autant plus de tâches que la machine dispose de cœurs. Conclusion, sur un PC disposant de 24 cœurs, le système est notablement ralenti. Alors que les blocages seront bien moins nombreux avec un PC à 2 ou 4 cœurs !

Microsoft se penche sur le problème

« En fait, ajouter plus de cœurs à mon poste de travail rend l’interface utilisateur moins réactive », résume Bruce Dawson. Le problème a été remonté auprès de Microsoft, qui dit travailler à une solution à ce souci, aussi inédit qu’inattendu.

À lire aussi :

Version d’été pour Windows 10 Fall Creators Update
Jusqu’à 5000 postes pourraient être supprimés chez Microsoft
La version complète de Microsoft Office bientôt sur le Windows Store

Crédit photo : © arttmiss via VisualHunt.com / CC BY-NC-ND

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur