Windows 10 Creators Update mettra les mises à jour en pause

OSPoste de travailSécurité

Une build non encore officielle de Windows 10 Creators Update introduit l’idée de retarder de 35 jours les mises à jour systèmes.

La prochaine version de Windows 10 mettra-t-elle fin à la problématique gestion des mises à jour système qui surgissent généralement au plus mauvais moment, en plein travail ou losque l’on doit quitter son poste de travail en urgence ? On peut l’espérer si l’on en croit la build 14997. Cette version beta s’inscrit comme une release de Windows 10 Creators Update attendu en 2017 alors que Microsoft a fourni au début du mois la dernière build Insider Preview de l’année, la 14986. La 14997 est donc une build non encore officiellement distribuée par Microsoft et qui a visiblement fuité sur le web.

windows-10-pause-updates-14997Selon la capture d’écran publiée par Winaero (ci-contre), la build 14997 enrichit ses paramètres de mise à jour d’une nouvelle option. Située dans les Options avancées de Windows Update, celle-ci permet de mettre en pause l’installation des mises à jour pendant 35 jours. De quoi laisser le temps de s’organiser au propriétaire de la machine pour installer les nouvelles applications et options du système. La fonctionnalité s’inscrit comme un compromis entre la mise à jour forcée et la mise à jour programmée à un jour et une heure précise dans la semaine comme le permettent les paramètres actuels.

La sécurité toujours en priorité

A noter cependant que cette mise à jour décalée de plus d’un mois ne concerne pas les mises à jour de sécurité. « Certaines mises à jour, comme les signatures de Windows Defender, continueront d’être installée », peut-on lire sur la capture d’écran. Microsoft précise également que « Windows Update pourrait se mettre à jour automatiquement en priorité lors de la vérification d’autres mises à jour ». Bref, le contrôle des mises à jour est partiellement rendu à l’utilisateur mais pas trop quand même.

La mise en pause des mises à jour n’est pas la seule nouveauté de cette préversion de Windows 10. Si l’on en croit le cadeau de Noël de Windows Central (une vidéo mise en ligne le 25 décembre), Creators Update mettra également l’accent sur Cortana. L’assistant vocal accompagnera l’utilisateur dès le démarrage du système avec la possibilité de valider à la voix les options proposées et de choisir un mode d’écoute permanente (« Always listening ») activable par la combinaison de touches Windows+C. Il restera à voir à quoi peut servir ce dernier mode.

Dossiers d’applications dans le menu Démarrer

Autre nouveauté, la création de dossier regroupant des vignettes d’applications (ou tuiles) depuis l’option « Live Folder » du menu Démarrer. Côté sécurité, Creators Update devrait dévoiler une version de Windows Defender plus aboutie sous forme d’un tableau de bord donnant accès à l’ensemble des fonctionnalités de défense de l’ordinateur. Les paramètres du système donneront par ailleurs un accès plus direct à la gestion des applications. Le navigateur Edge devrait pour sa part s’enrichir d’un volet permettant de visualiser tous les onglets ouverts et de les regrouper pour les consulter ultérieurement.

Enfin, en 2017, Windows 10 devrait introduire un mode de gestion de la lumière bleue émise par l’écran afin de soulager la fatigue visuelle et ne pas retarder le moment de l’endormissement (pour ceux qui travaillent jusqu’à pas d’heure). Une fonctionnalité qui, dans la version exploitée sur une machine virtuelle par le démonstrateur de Windows Central, ne fonctionnait pas. Rappelons néanmoins que la build 14997 est une beta qui, en fonction du retour des testeurs, pourrait ne pas conserver les innovations aujourd’hui proposées dans la version finale de Creators Update espérée pour mars 2017.


Lire également
Une version de test de Windows 10 Creators Update en fuite sur la Toile
La dernière build Windows 10 allège ses mises à jour et passe à la 3D
Mise à jour forcée de Windows 10 : Microsoft s’excuse, un peu


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur