Windows 10 Creators Update : Microsoft privilégie la version desktop

MobilitéOSOS mobilesPoste de travail
4 9 Donnez votre avis

A l’approche de la livraison de Creators Update, Microsoft se concentre sur la correction des bugs. Des améliorations sur la gestion des mises à jour sont également attendues.

A l’approche de Creators Update, Microsoft concentre visiblement ses efforts sur les corrections de bugs de la prochaine version de Windows 10. Et privilégie la version desktop à l’offre mobile de l’OS maison. C’est du moins ce qui ressort de la build 15048 de Windows 10 destinée aux PC et tablettes sous environnement x86 des Insiders tandis que les bêta testeurs de terminaux mobiles se contenteront de la build 15047 par ailleurs réservée aux « fast ring » (le cercle de smartphones considérés comme compatibles par l’éditeur).

La parfaite synchronisation du développement de l’OS dans les deux environnements n’est donc pas encore à l’ordre du jour malgré la volonté de Microsoft en ce sens. Ce qui pourrait laisser entendre que la version desktop de Creators Update sera proposée avant l’offre mobile. Selon les dernières rumeurs en date, elle reste attendue pour avril. Une donnée que doit encore confirmer officiellement la société de Redmond.

Une douzaine de corrections illustrent la build 15048. Près de la moitié concerne le navigateur Edge (mauvaise conversion des espaces et de certains caractères dans les copier-coller, problème de scrolling de la souris, disparition de l’auto-remplissage avec l’extension LastPass, amélioration de la navigation à travers une recherche textuelle…). La plate-forme des applications universelles (UWP) gomme certains défauts (affichage du nom du paquet et non de l’application, champs de recherche inopérant…). Et Outlook 2016 devrait désormais afficher l’e-mail correspondant à sa notification quand on clique dessus.

Des corrections, de nouveaux bugs et pas d’innovation

La nouvelle build de Windows 10 Mobile corrige le Microsoft Wallet qui n’acceptait plus l’ajout d’une nouvelle carte de paiement. De même, les bugs de lectures de vidéos à partir de Edge devraient disparaître, Maps devrait bien s’afficher lorsque l’on bascule le smartphone en mode paysage. Et les notifications propres au numéro de la SIM 2, pour les appareils dotés d’une double SIM, devraient enfin apparaître dans le centre des opérations (Action Center).

Microsoft indique néanmoins que nombre de dysfonctionnement demeure. L’éditeur en pointe 9 pour la version desktop et un seul pour la version mobile. Autant de problèmes qu’il devrait s’attacher à corriger prochainement.

Si aucune nouvelle fonctionnalité n’apparaît dans cette dernière build, plusieurs changements sont néanmoins attendues avec Creators Update en vue de simplifier la vie des utilisateurs. Redmond a annoncé la semaine dernière que le redémarrage automatique juste après une mise à jour ne serait plus imposé. De quoi laisser à l’utilisateur le temps de finir sa tâche ou même sa journée de travail. D’autre part, l’introduction de la plate-forme unifiée de mise à jour (Unified Update Platform ou UUP) devrait alléger significativement le poids des mises à jour à télécharger. Plutôt que de livrer une nouvelle image complète de l’OS à chaque fois, seules les modifications constatées depuis la précédente mise à jour seront proposées. Enfin, les mises à jour cumulative, celles qui sont proposées entre deux mises à jour incrémentales de l’OS, devraient également connaître des améliorations qualitatives. Il faudra patienter encore quelques semaines pour le vérifier.


Lire également
Windows 10 : enfin des options claires pour repousser les mises à jour
Windows 10 teste le blocage des apps non issues de Windows Store
WIP4Biz : les entreprises bientôt bêta-testeurs de Windows 10


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur