Windows 10 Creators Update cantonné à 11 modèles de smartphones

MobilitéOS mobilesSmartphones
2 7 Donnez votre avis

Après la distribution de Creators Update pour PC, Microsoft a finalement livré la version mobile du nouvel OS Windows 10… réservée à une poignée d’utilisateurs.

Si Windows 10 est accessible à la plupart de PC sous architecture x86 fabriqués ces dernières années (au moins depuis ceux livrés avec Windows 7), la version mobile de l’OS de Microsoft est de moins en moins ouverte aux smartphones, les Lumia de l’éditeur de Redmond comme ceux des constructeurs partenaires. Un nombre limité de modèles que Creators Update vient réduire à  peau de chagrin.

Seules onze références sont aujourd’hui officiellement supportées par Windows 10 Mobile build 15204, la version équivalente à Creators Update pour smartphones. C’est ce qu’a annoncé Dona Sarkar, responsable du programme Insiders de Microsoft, fin de semaine dernière, sur le blog de l’éditeur. Il s’agit de l’ HP Elite x3, des Microsoft Lumia 550, 640/640XL, 650 et, 950/950 XL, Alcatel IDOL 4S et OneTouch Fierce XL, SoftBank 503LV, VAIO Phone Biz, MouseComputer Madosma Q601 et Trinity NuAns NEO. Et encore, un problème technique empêche certains, dont les Alcatel IDOL 4S, de recevoir la version réservée aux beta-testeurs « fast ring » (dont les terminaux ont nativement été livrés avec Windows 10), a précisé ultérieurement la responsable dans une mise à jour du billet promettant de travailler à remédier à cet inconvénient.

Interrogation sur l’avenir de Windows Mobile

Dona Sarkar confirme que « les périphériques qui ne figurent pas sur cette liste ne bénéficieront pas de la mise à jour Creators Update et et ne recevront aucune version future de notre canal de développement du programme Windows Insider ». Une décision prise en regard des retours d’expérience constatée avec les terminaux plus anciens qui peinent visiblement à supporter les dernières évolutions de Windows 10 Mobile. Les utilisateurs d’un terminal exclu de la liste qui avaient néanmoins installé les mises à jour de la nouvelle version de l’OS mobile pourront toutefois les conserver mais à leurs risques et périls, prévient l’ingénieure logiciel. Qui ajoute, pour lever toute ambigüité, qu’ils ne recevront pas plus les build de Redstone 3, la prochaine version majeure de Windows 10.

L’offre de plus en plus intime de Windows 10 à l’environnement mobile n’augure rien de bon pour l’avenir de Microsoft sur les smartphones. D’autant que les parts de marché de Windows Mobile sont tombées à moins de 3% en 2016, selon le cabinet d’études Kantar. Mais Redmond promet la poursuite du développement de la plate-forme mobile. « Alors que nous lançons de nouvelles versions pour PC, nous allons faire de même pour Windows 10 Mobile, comme par le passé », promet Dona Sarkar. Une stratégie qui s’inscrit dans la stratégie, dite OneCore, de faire converger le code pour l’ensemble des plates-formes Windows, PC, tablettes et smartphones mais aussi la console de jeux Xbox, le casque de réalité augmentée Hololens ou les solutions destinées à l’Internet des objets (IoT). Une volonté qui restera à confirmer pour l’offre mobile alors que Microsoft a démontré sa capacité à faire tourner Windows 10 desktop sur un terminal mobile en mode émulé sous environnement ARM. Sans compter que les Surface Phone, les futurs smartphones précédemment évoqués par Microsoft l’an passé, tardent à faire… surface.


Lire également
Les fabricants de smartphones quittent le navire Windows 10 Mobile
Encore un développeur qui quitte Windows Mobile
Fin de support pour la version originale de Windows 10 le 9 mai !

crédit photo : Microsoft

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur