Windows 10 a dépassé Windows XP en entreprise

DSIOSPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
Windows 10

Windows 10 est désormais plus présent en entreprise que Windows XP. Les récentes attaques massives de ransomware, WannaCry et NotPetya, n’y sont pas étrangères.

A l’occasion de la sortie de Windows 10, le 29 juillet 2015, Spiceworks avait sondé les entreprises pour tenter de mesurer le taux d’adoption de l’OS dans les deux années qui suivraient. Selon le sondage, 73% des organisations professionnelles entendaient adopter Windows 10. Près de deux ans plus tard, la société spécialisée dans les ressources communautaires en ligne pour les professionnels et revendeurs IT fait le point. Et il s’avère que « certains professionnels IT pourraient avoir été un peu trop optimistes dans leurs estimations initiales », indique Peter Tsai chez Spiceworks. Et pour cause. A peine 60% des entreprises sondées (au 30 juin) ont installé au moins une instance de Windows 10 exécutée sur un PC, un serveur ou tout autre terminal.

Spiceworks PDM Windows PCLa réalité est donc inférieure aux prédictions. Même si « certains secteurs sont en phase avec ce que les professionnels de l’IT ont annoncé il y a deux ans ». Dans tous les cas, le taux d’adoption de Windows 10 dans les environnements professionnels dépasse aujourd’hui ceux de Windows 8 et Vista, ce qui n’est pas surprenant, mais surtout celui de Windows XP, encore utilisé au sein de 42% des firmes sondées. Windows 7 tient pour sa part le haut du pavé avec 84% d’adoption. A hauteur de 68% de pénétration, l’OS de 2009 reste aussi le plus installé sur les desktop et laptop des salariés, contre 13% pour Windows 10 et 11% pour XP (notons également les 2% d’utilisateurs de Mac).

Merci WannaCry et NotPetya

La pénétration de Windows 10 s’est néanmoins accélérée ces trois derniers mois avec un gain de 6 points. Alors que celle de Windows XP a reculé de 10 points. « La récente chute de XP montre clairement que certaines organisations font des efforts pour basculer. » Microsoft peut dire merci à WannaCry et NotPetya. Ces attaques, qui ont mis à l’arrêt l’activité de plusieurs entreprises, dont Saint-Gobain en France, et fait la Une des journaux, ont visiblement poussé les organisations à se tourner vers l’OS de Redmond le plus sécurisé à ce jour. D’ailleurs, Windows 7, qui a plus souffert de WannaCry que Windows 10, a perdu 3 points ces trois derniers mois.

L’adoption du fer de lance actuel de Microsoft varie selon la taille de l’entreprise. On le retrouve majoritairement dans celles de 101 à 500 salariés. Les grandes entreprises (plus de 1000 employés), tout comme les petites (moins de 50) semblent moins pressées d’adopter Windows 10 : l’OS y est présent dans 57% de chacune d’elles. Le secteur de l’édition logicielle (75% d’adoption), de la fabrication (66%) et de la construction (65%) font la course en tête. Ceux des ressources humaines (52%) et services juridiques (54%) sont les moins accueillants.

Spiceworks Windows_10_adoption_penetration_rates_in_2017_by_Industry

L’Europe plus accueillante que les Etats-Unis

Sous l’angle géographique, l’EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique) se montre la région la plus friande de Windows 10 : 62% des entreprises l’ont déjà installé. Suivent la terre natale de l’OS (61%) et l’Amérique latine (58%). L’Asie-Pacifique se montre la moins intéressée : 55%.

Spiceworks reste très optimiste sur l’évolution de l’adoption de Windows 10. « Avec la fin d’un support étendu pour Windows 7 en approche le 14 janvier 2020, beaucoup d’entreprises basculeront dans les prochaines années, contournant probablement Windows 8, relativement impopulaire, pour passer directement à Windows 10 », souligne le fournisseur. Un phénomène qui pourrait bien s’accélérer si les auteurs de malwares redoublent d’efforts pour exploiter les failles de sécurité des OS vieillissants.


Lire également

La part de marché de Windows 10 stagne au mois de juin

Poussé par WannaCry, Windows 7 poursuit son insolente ascension

Version d’été pour Windows 10 Fall Creators Update


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur