Windows 10 : des utilisateurs veulent une class action

JuridiqueOSPoste de travailRégulations
25 38 2 commentaires

La grogne monte sur les forums consacrés à Windows 10. Certains utilisateurs ont lancé l’idée d’une action collective en justice contre les faibles performances du dernier OS de Microsoft.

Après quelques semaines chaotiques qui ont vu un Patch Tuesday bousculé par un correctif plantant Outlook et une mise à jour d’automne sources de nombreux problèmes, les utilisateurs de Windows 10 se mobilisent sur les forums.

Sur celui de Microsoft, la grogne est montée d’un cran avec un appel lancé pour ester en justice via une action collective. L’appel n’est pas nouveau, car il a été publié par une utilisatrice le 14 août dernier, soit quelques jours après le lancement officiel de la dernière version de l’OS de Microsoft. Le message demandait si un avocat ou un cabinet qui regarderaient le forum seraient intéressés pour mener une procédure collective. Selon le texte, « il y a des milliers d’ordinateurs qui sont devenus inopérants depuis la mise à jour vers Windows 10 avec différentes difficultés, plus de son, des problèmes de mots de passe et de mémoire, des fichiers perdus et des accès non autorisés par Microsoft ».

Une menace bien faible

Depuis la mise en ligne de ce message, près de 200 personnes se sont portées volontaires. D’autres ont sollicité des membres de l’EFF (Electronic Frontier Foundation) pour mener la bataille, sans succès pour l’instant.

Une majorité de répondants pointent néanmoins du doigt l’EULA (End User License Agreement), un contrat que l’utilisateur est obligé de valider pour obtenir la mise à jour et l’utilisation du logiciel. Peu de personnes lisent les clauses inscrites dans le contrat, mais la récolte des données par Microsoft y est inscrite. Difficile dans ce cas de se prévaloir de cet argument devant la justice. Idem pour les problèmes rencontrés. Microsoft écarte dans son contrat les erreurs inhérentes à son système d’exploitation. Pour attaquer l’éditeur, il faudra peut-être se tourner vers les mises à jour forcées qui, pour le coup, sortent du cadre de la légalité et sont amendables.

A lire aussi :

Les mauvaises surprises de la mise à jour de Windows 10

Dossier comparatif : les navigateurs web de Windows 10 à l’épreuve

crédit photo © Pressmaster – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur