Windows 10 et Edge un succès qui s’estompe ?

NavigateursOSPCPoste de travail
3 11 Donnez votre avis

A l’heure où Microsoft se félicite du téléchargement de son dernier OS, les dernières statistiques montrent un ralentissement de l’adoption de Windows 10. Le navigateur Edge peine aussi à convaincre.

Une petite baisse de régime dans le processus d’adoption de Windows 10. C’est en tous cas une première alerte lancée par Net Applications, société qui analyse 160 millions d’Internautes et scrute 40 000 sites web. Après 3 mois d’existence, Windows 10 obtient près de 8% de part de marché (7,94%) en octobre. Un gain de 1,31 point par rapport à septembre qui affichait une part de marché de 6,63%. Lors du premier mois, Windows 10 avait bénéficié d’un effet de lancement pour atteindre très rapidement plus de 5% de part de marché. Microsoft parle aujourd’hui de 110 millions de PC équipés de Windows 10.

Face à ce ralentissement, Microsoft monte en puissance pour pousser à l’adoption de son dernier OS. L’accord avec Baidu devrait accélérer la pénétration de Windows 10 sur le marché Chinois. Par ailleurs, la semaine dernière un billet de blog de l’éditeur annonçait que le passage de Windows 10 allait dans les prochains mois basculer vers le statut de « Mise à jour recommandée », qui pourrait donc se voir installée automatiquement sur les PC de certains utilisateurs.

Ralentissement aussi pour Edge

En attendant, Windows 10 est encore loin derrière Windows 7 encore installé sur plus de la moitié des PC (55,7%). Il n’a perdu que 5 points depuis le mois de juin où il plafonnait à 60% de part de marché. Preuve qu’il faudra encore compter sur Windows 7 pendant encore quelques mois. Windows 8 et 8.1 complètent le tableau avec une présence sur près de 13% des PC. Ce chiffre devrait mécaniquement baisser avec la montée en puissance de Windows 10.

Croissance au ralentie également pour Edge. Selon Net Applications, le navigateur propre à Windows 10 représente 2,66% des parts de marché en octobre contre 2,40% en septembre. Exclusicvement présent sur Windows 10, Edge pâtit mécaniquement du ralentissement constaté de l’OS. Internet Explorer, toute version confondue, caracole en tête des navigateurs pour desktop avec plus de 50% de présence. La dernière version IE 11 tire son épingle du jeu avec 24,36%. A la suite, Chrome offre une alternative aux offres de Microsoft avec 31,12 % de part de marché et Firefox est troisème du classement des navigateurs à 11,28 %.

A lire aussi :

Dossier comparatif : les navigateurs web de Windows 10 à l’épreuve

Avec Windows 10 Build 10576, Edge streame le contenu multimédia

Crédit Photo : Stanislaw Mikulski-shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur