Windows 10 : gratuit pendant un an, payant ensuite

LogicielsOSPoste de travailProjets
Windows 10
3 9 1 commentaire

Pendant quelques heures, un blog de Microsoft a laissé passer de nouveaux éléments sur la stratégie de l’éditeur autour de Windows 10 avant d’être supprimé.

En janvier dernier, on apprenait que Microsoft entendait proposer gratuitement la mise à jour vers Windows 10 aux utilisateurs de Windows 7, Windows 8.1 et Windows Phone 8.1. A condition que la mise à niveau soit opérée au cours de la première année de commercialisation du nouvel OS qui devrait intervenir dans le courant de l’été. Une stratégie visant à pousser l’adoption massive et rapide du nouveau Windows.

Dans un billet de blog du réseau des partenaires de Microsoft en Australie, le responsable produits, Alex Snelson, apporte quelques précisions sur cette stratégie. Il laisse entendre que Microsoft devrait offrir la mise à jour gratuite vers Windows 10 aux utilisateurs de Windows 7, Windows 8 et Windows Phone 8.1. Toujours la première année. Au-delà, la mise à jour sera payante et s’effectuera par l’achat du logiciel en « boîte » (lequel pourrait bien être remplacée dans les faits par l’achat, en ligne ou depuis un coupon, d’un simple numéro d’activation de l’OS téléchargé) ou dans le cadre de l’achat de licences en volume, pour les entreprises. Il semble donc que Microsoft n’exclurait pas les systèmes restés sous Windows 8 de ses mises à jour gratuites.

Mise à niveau via Windows Update

Par ailleurs, si les éditions Home Basic et Premium de Windows 7 et 8/8.1 donneront droit à Windows 10 Home gratiuitement (toujours la première année), leurs déclnaisons Pro seraient également éligibles à la mise à jour pour les professionnels individuels et les petites structures. Vers la version Pro de Windows 10 cette fois. Windows RT, la déclinaison de Windows 8 pour les tablettes ARM (plate-forme que Microsoft a vraisemblablement abandonnée), est définitivement exclue du programme de mise à jour. Enfin, les éditions destinées aux entreprises et au secteur de l’éducation seront soumises au régime des licences en volume, de la Software Assurance ou des distributions en OEM.

Le billet de blog précisait également que la mise à jour gracieuse s’effectuerait via l’outil Windows Update et non à partir du Store comme cela avait été le cas pour Windows 8.1. Une méthode de mise à jour éprouvée puisque c’est celle qu’utilise Microsoft pour pousser la version Technical Preview de Windows 10 aux bêta-testeurs membres du programme Windows Insider. Enfin, les terminaux qui auront bénéficié de la mise à niveau vers Windows 10 au cours de la première année bénéficieront des mises à jour à vie du système d’exploitation. Pas les autres ?

1 milliard de terminaux visés

Dévoilées avec ce billet de blog, toutes ces précisions ont disparu quelques heures après leur publication ; Winsupersite a toutefois eu le temps de capturer le billet de blog avant sa mise à jour pour une raison qui n’a pas été avancée. Il est donc difficile de savoir si la stratégie éclipsée sera finalement appliquée ou non. Dans tous les cas, Microsoft affiche de grandes ambitions pour son futur et stratégique OS face à la montée en puissance de iOS et Android, dans un monde qui évolue les plates-formes mobiles. L’éditeur de Redmond vise le milliard de terminaux équipés de Windows 10 d’ici deux ou trois ans. Une façon d’attirer les développeurs qui pourront alors toucher un large panel d’utilisateurs. Et il est certain qu’une mise à jour gratuite pour le grand public et les petites entreprises ne pourra qu’aider Redmond à atteindre son ambitieux objectif.

Il restera également à vérifier la politique tarifaire de Microsoft au-delà de la première année de gratuité de l’OS. L’éditeur en profitera-t-il pour appliquer des tarifs élevés ? Une politique qui n’avait pas réussi à Windows 8. ComputerWorld se souvient que, lors de sa période promotionnelle (40 dollars), le taux d’adoption de Windows 8 progressait entre 0,63 % et 0,77 % par mois et qu’il s’est effondré à 0,47 % lorsque Microsoft a relevé le prix (à 200 dollars).


Lire également
Dix questions pour tout savoir de Windows 10
Microsoft déclinera Windows 10 en 7 éditions
Windows 10 signe la fin des Patch Tuesday sauf pour les entreprises


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur