Windows 10 : impossible de migrer en 1 jour, Microsoft offre un laptop

MobilitéOSPCPortablesPoste de travail
6 11 Donnez votre avis

Une nouvelle campagne aux Etats-Unis de Microsoft promet un ordinateur portable gratuit en cas d’impossibilité de migrer vers Windows 10 depuis la version 8 en une journée.

A l’approche du 29 juillet, date butoir pour obtenir Windows 10 gratuitement, Microsoft lance une campagne marketing aux Etats-Unis pour le moins originale. Elle incite les utilisateurs éligibles à la migration avec un PC portable à la clé.

Concrètement, Microsoft offre un PC portable, en l’occurrence un Dell Inspiron 15, si l’installation de Windows 10 sur un PC éligible n’a pas réussi à se dérouler en une journée. La firme de Redmond ne prend pas beaucoup de risque avec cette proposition. La plupart des migrations ne prennent pas plus d’une heure d’installation et se déroulent bien.

Uniquement Windows 8

A noter que cette campagne ne concerne que Windows 8. Pas de Windows 7, un choix un peu surprenant quand on connaît l’importance de la part de marché de cet OS. Autre point pour valider l’offre du PC portable, il faut apporter l’ordinateur réfractaire dans un magasin Microsoft pour vérifier que la migration ne s’est pas bien effectuée. Si le personnel arrive à installer Windows 10, l’utilisateur partira non seulement avec un OS gratuit, mais aussi une ristourne de 20 dollars sur Office 365 Home.

Dans sa promotion, Microsoft indique que le PC pour être éligible « doit s’allumer, la batterie doit garder la charge et ne pas avoir besoin d’être branché pour fonctionner, et être pleinement fonctionnel, sans composants cassés, manquant, etc, provoquant la perte de garantie ». Nos confrères de Yahoo constatent également que le Dell Inspiron 15 promis en récompense se décline en deux modèles 3000 et 5000 comprenant des puces AMD et Intel. Il y a fort à parier que Microsoft ait choisi le modèle 3000 d’entrée de gamme comme lot.

Cette campagne est une des dernières pour inciter les personnes à migrer sur Windows 10. Des méthodes parfois agressives qui ont été critiquées par leur insistance. Des migrations parfois manquées comme l’a montré une responsable d’agence de voyage, dont l’activité a été bloquée par une installation de Windows 10 loupée. Pour éviter un procès, Microsoft avait négocié le paiement de 10 000 dollars.

A lire aussi :

Microsoft repeint Windows 10 Entreprise et Surface en mode Cloud

Le desktop d’Ubuntu s’invite sous Windows 10

Crédit Photo : Anton Watman-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur