Windows 10 Insider Preview adopte le « Green Screen of Death »

Editeurs de logicielsOSPoste de travailProjets
windows-10-gsod

Les versions de développement de Windows 10 passent au vert. Du moins en cas de plantage, avec l’introduction d’un nouvel écran de crash.

L’écran bleu cher à Microsoft – il est présent dans Windows depuis deux décennies – cède aujourd’hui la place à un écran vert. C’est de vert que s’habillera donc Windows 10 lors d’un plantage critique. Du moins dans les versions de test de l’OS, les versions stables préférant le traditionnel « Blue Screen of Death » au tout nouveau « Green Screen of Death ».

Cette différence de couleur permettra de distinguer les erreurs rencontrées sur une version classique de Windows de celles dues à une version de test. Accessoirement, elle permettra de trancher avec le look général du bureau de Windows 10, qui met l’accent sur la couleur bleue.

Le reste des fonctionnalités de cet écran d’erreur critique restera inchangé, avec la présence d’un QR Code et d’un intitulé d’erreur permettant tous deux de diagnostiquer le problème. Du moins sur le papier, les explications données par Microsoft pour chaque code d’erreur n’étant en général que de peu de secours pour les utilisateurs.

Des problèmes souvent sans raison évidente

Et pour cause, puisque les soucis sont en général liés à des erreurs matérielles. Par exemple une barrette mémoire défectueuse. Le système en subit les effets, sans pouvoir déterminer la cause réelle du plantage.

Petit exemple pratique. Si vous rencontrez parfois une erreur de type KERNEL_SECURITY_CHECK_FAILURE à l’allumage de la machine, désactiver la fonction de démarrage rapide de l’OS peut régler ce souci. Nous le voyons ici, le code d’erreur ne donne pas de piste concernant la résolution du problème. Aucun rapport évident n’existe en effet entre les tests de sécurité du kernel et la fonction de démarrage rapide de Windows.

À lire aussi :
Une version de test de Windows 10 Creators Update en fuite sur la Toile
Microsoft résout les soucis réseau de Windows 10
Cycle de vie de Windows Server : où en est-on ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur