Windows 10 lorgne sur les PC ARM et sur les apps iOS

AppsDéveloppeursMobilitéNavigateursOSOS mobilesPCPoste de travailProjets
10 8 1 commentaire

Malgré l’échec de Windows RT, Microsoft travaillerait sur une version desktop de Windows 10 sur ARM. Dans le même temps, il s’active sur le portage des apps iOS sur son dernier OS.

Microsoft poursuit plusieurs projets autour de Windows 10 avec, pour ambition, de convertir un maximum d’utilisateurs. Parmi ces différents travaux, l’éditeur n’aurait pas complétement fermé la porte aux environnements PC équipés de puces ARM. On se souvient qu’au lancement de Windows 8, Microsoft avait présenté Windows RT, un OS desktop dédié au monde ARM et embarqué dans les tablettes Surface RT. La faiblesse des arguments marketing et le manque d’applications avaient eu raison de cet OS qui n’a pas bénéficié de la bascule vers Windows 10. Il a seulement reçu une simple mise à jour en septembre dernier.

Or, voilà que l’on reparle d’une version Windows 10 desktop pour ARM. Sur le site MSDN dédié à la communauté des développeurs, une documentation sur le test du composant Audio Engine Core montre les plateformes compatibles avec ce test. Et on découvre en première ligne « Windows 10 for desktop editions (Home, Pro, Enterprise, and Education) ARM ». On retrouve également la référence à ARM sur Windows 10 Mobile y compris en version 64 bits.

Un recrutement ciblé ARM

Un axe de travail qui pourrait se concrétiser dans la prochaine mouture de Windows 10, dite Redstone, encore en phase de développement. Microsoft recrute en ce sens comme le montre un tweet de WalkingCat qui a trouvé une offre d’emploi sur le site de l’éditeur pour un « Senior Program Manager » ayant une forte sensibilité des environnements ARM. L’annonce stipule « que Windows à travers l’ensemble des terminaux est prêt à l’arrivée de l’informatique 64 bits avec des jeux d’instruction ARM (ISA) ». Dans la description de poste, la mention est plus explicite avec « la construction d’un plan pour ARM 64 aligné avec les évolutions de Redstone ». Un autre tweet renvoie à un lien GitHub sur ChakraCore, le moteur JavaScript du navigateur Edge présent sur Windows 10, à destination des environnements ARM 64. Microsoft vient de le publier en Open Source.

Un outil pour soumettre les apps iOS

Parmi les autres projets de Microsoft, l’enrichissement du catalogue applicatif pour Windows fait figure de priorité. Dans ce cadre-là, l’éditeur avait engagé deux programmes pour le portage des applications provenant des plateformes Android et iOS à travers un pont (Windows Bridge). Pour l’OS mobile de Google, Microsoft avait lancé le projet Astoria, mais en novembre dernier, un porte-parole de la firme a indiqué que « le projet Astoria n’est pas encore prêt, mais d’autres outils offrent déjà de belles options aux développeurs ».

On pensait qu’à la suite de ce quasi-abandon, le projet pour les apps iOS, baptisé Islandwood, était voué à la même peine. Et bien non, Microsoft vient de publier un formulaire pour que les développeurs puissent vérifier l’éligibilité de leurs applications iOS pour Windows 10. Concrètement, ils doivent fournir un fichier au format .IPA (avec un poids maximum de 99 Mo). Cela doit permettre à Microsoft de tester son analyseur d’applications, qui sera prochainement disponible pour tous. En fonction des résultats, l’application est validée ou bien l’outil donne les raisons de la non compatibilité avec Windows 10 et fournit des recommandations pour y parvenir.

A lire aussi :

Qu’attendre de Windows 10 en 2016 ?
Migration vers Windows 10 : Microsoft dévoile un cas d’école, le sien

Crédit Photo : Stanislaw Mikulski -Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur