Windows 10 : enfin des options claires pour repousser les mises à jour

DSIEditeurs de logicielsOSPoste de travailProjets
7 49 Donnez votre avis

Comme le laissaient présager des versions bêta, Windows 10 Creators Update sera doté d’une fonction permettant de repousser les mises à jour ou de les programmer à un créneau horaire de son choix.

C’est peu dire que Microsoft cafouille dans les options offertes aux utilisateurs de Windows 10 pour gérer le rythme des mises à jour de leur système. La volonté du premier éditeur mondial d’amener l’ensemble du parc sur une même version de son OS l’a poussé à introduire un système très directif. Trop aux yeux des entreprises, qui ont largement dénoncé le manque de contrôle sur le timing des mises à jour.

Depuis, le premier éditeur mondial tente de ménager la chèvre et le chou. Le lancement de la version Creators Update de Windows 10, attendue au printemps, sera l’occasion d’un nouvel ajustement. Et il est de taille. En effet, quand des mises à jour seront disponibles dans Windows Update, une fenêtre pop-up proposera, si l’utilisateur le souhaite, de mettre en sommeil l’update (ce qui signifie que la fenêtre réapparaîtra après une durée donnée) ou de programmer le créneau horaire où sera appliquée la montée de version. Il s’agit là d’une volte-face de l’éditeur : en effet, un utilisateur qui choisirait de mettre en sommeil (Snooze) la mise à jour de façon répétée ou qui reprogrammerait le créneau horaire de mise à jour pour le repousser indéfiniment pourrait échapper à tout update. Même si ce choix n’est évidemment pas recommandé, il sera désormais accessible dans Windows 10 Creators Update. « Le bouton Snooze vous permet de mettre le processus de mise à jour en pause pendant trois jours si vous avez besoin d’une période d’utilisation ininterrompue de votre terminal », détaille John Cable, un cadre de Microsoft dans un billet de blog, qui vient confirmer l’apparition de ces nouvelles fonctionnalités déjà repérées par des bêta-testeurs.

snoozeDans cette même volonté de ne pas interrompre un utilisateur ayant besoin d’une machine en permanence disponible pour une tâche urgente, Redmond a étendu les heures d’activité, pendant lesquelles les mises à jour ne sont pas appliquées. La durée maximale de la journée de travail a été portée de 12 à 18 heures.

Des délais avant les updates

Pour les administrateurs qui gèrent leur parc avec Windows Update et veulent appliquer des politiques de groupe, la future version de Windows 10 regroupent les options disponibles dans les paramètres de l’outil de mise à jour. Signalons que ces options sont réservées aux utilisateurs des versions Pro, Entreprise et Education.

La première de ces options permet de choisir une branche. Si le choix par défaut installe les nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure de leur disponibilité, l’option ‘Current Branch for Business’ (ou phase production) permet d’attendre au minimum 4 mois avant l’installation des mises à jour. Le temps nécessaire pour effectuer des tests et, le cas échéant, apporter des modifications aux applications impactées. Il s’agit ici d’une clarification dans des fonctions déjà existantes. Signalons qu’une option supplémentaire permet de différer l’application d’un update d’un nombre de jours défini – et fixe – après leur application dans la branche choisie (Current ou Current Branch for Business). Ce délai court sur 30 jours au maximum.

Limiter l’envoi de données personnelles

Windows10_privacyLa version Creators Update devrait aussi proposer une simplification du paramétrage des données récupérées par Microsoft. La propension de Windows 10 à récupérer de grandes quantités d’informations sur ses utilisateurs a suscité des inquiétudes au sein de la CNIL en France et du groupe de travail européen dit G29 (qui réunit les CNIL de l’ensemble de l’Union). En cause : la récupération par défaut de nombreuses de données et le manque de contrôle offert aux utilisateurs sur les informations qu’ils fournissent. Microsoft teste donc un nouveau panneau de contrôle permettant de paramétrer la transmission de différentes catégories de données nécessaires au meilleur fonctionnement de certains services selon Microsoft (géolocalisation, données vocales, diagnostics de fonctionnements, données d’utilisation de l’OS, publicités).

A lire aussi :

Windows 10 Cloud déjà en fuite sur la Toile

Verrouillage et mode PiP pour Windows 10 Creators Update

Crédit Photo : Anton Watman-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur