Windows 10 : pour la première fois son adoption recule

DSIMobilitéOSPCPoste de travailProjetsWifi
1 13 Donnez votre avis

Selon NetApplication, l’adoption de Windows 10 a subi un coup d’arrêt en septembre. La fin de la gratuité explique peut-être ce léger recul.

Première alerte ou simplement un effet de bord ? NetApplication, qui mesure l’audience d’Internet, a dévoilé ses chiffres sur les parts de marché des systèmes d’exploitation utilisés par ses clients. Et pour la première fois depuis le début de son lancement, Windows 10 recule. Le retrait n’est pas énorme, mais symbolique. La part de marché est passée de 22,99 % à 22,53 %.

La raison de ce coup de frein peut s’expliquer par le contrecoup de l’arrête de la gratuité à la fin du mois de juillet. Une fin en trompe l’œil, car la gratuité à perdurer encore pendant quelques semaines grâce à une astuce. En effet, une page dédiée à l’accessibilité permettait de télécharger Windows 10 à nouveau gratuitement. Mais depuis Microsoft a imposé des limites. Si cet effet de bord de la fin de la gratuité explique l’arrêt brutal de l’adoption, il n’explique pas le léger recul. Pour cela, il faut se tourner sur la part de marché de Windows 7 qui passe de 47,25% to 48,27%. Respectant les vases communiquant, des utilisateurs de Windows 10 ont certainement usé de leur droit à revenir à leur ancien OS.

Au 1er novembre, les nouveaux PC que sous Windows 10

Ce recul de Windows 10 est donc un avertissement à Microsoft qui la semaine dernière revendiquait 400 millions de terminaux équipés. La firme de Redmond vise toujours le milliard d’appareils équipés du nouvel OS pour 2018. Elle compte notamment sur l’adoption des entreprises pour augmenter sa croissance et aboutir à ce chiffre symbolique.

Et pour arriver à ses fins, Microsoft a quelques idées. Par exemple, à partir du 1er novembre prochain, tous les nouveaux PC seront fournis avec Windows 10. Il n’y aura plus de double configuration comprenant le nouvel OS et Windows 7 ou 8.1. Un coup de pouce qui ne devrait pas se voir avant quelques mois, le temps d’écouler les stocks.

A lire aussi :

Microsoft supprime la promo de Windows 10 dans Windows 7 et 8.1

Même payant, Windows 10 continue sa progression

Crédit Photo : Anton Watman-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur