Windows 10 Redstone en embuscade

DéveloppeursDSIMobilitéNavigateursOSOS mobilesPoste de travailProjets
2 11 1 commentaire

Après la première grande mise à jour de Windows 10 ‘Threshold 2’ la semaine dernière, Microsoft va bientôt proposer aux Insiders son successeur Redstone.

Battre le fer quand il est chaud. Cet adage sied comme un gant à Microsoft sur Windows 10. L’éditeur a publié la semaine dernière la première grande mise à jour de son dernier système d’exploitation. Connue sous le nom de code Threshold 2, cette évolution a posé quelques soucis à plusieurs utilisateurs.

Mais Microsoft ne compte pas s’arrêter là et anticipe déjà le prochain update d’ampleur de Windows 10. Depuis plusieurs mois, il travaille sur une version dont le nom de code choisi est Redstone et la firme de Redmond serait sur le point de livrer les premières builds aux testeurs dans le programme Insider. Ceux-ci ont découvert dans une clé de la base de registre (HKLM>Software>Microsoft>WindowsSelfHost>Applicability), qui fait référence à une branchname RS1_ release, qui augure d’une préparation pour accueillir en test la prochaine version de Windows 10.

Pousser en 2016 et extensions pour Edge

Peu d’informations circulent sur les fonctionnalités présentes au sein de Redstone, on évoque notamment le support des extensions pour le navigateur Edge présent sur Windows 10. De même, avec le développement des terminaux équipés de Windows 10 mobile, Microsoft pourrait être tenté d’assurer une expérience de continuité entre les deux OS, à la manière de Handoff d’Apple sur les environnements iOS et Mac OS X. Il faudra attendre un peu pour avoir un aperçu plus précis des différentes fonctionnalités.

Autre inconnue, la date à laquelle Microsoft va livrer Redstone. Plusieurs spécialistes estiment que l’éditeur proposera une seule vague de mise à jour, d’autres tablent sur deux. Mais ils se retrouvent au moins sur un point, cela se fera en 2016.

A lire aussi :

Windows 10, une mise à jour taillée pour les entreprises

Dossier comparatif : les navigateurs web de Windows 10 à l’épreuve


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur