Windows 10 pour tous : Microsoft insiste très lourdement

Editeurs de logicielsOSPCPoste de travailProjets
interdiction stop (crédit photo © wavebreakmedia - shutterstock)
6 39 9 commentaires

En quelques mois, Windows 10 sera passé d’application proposée, à mise à jour optionnelle, puis à mise à jour recommandée. La firme réchauffe doucement l’eau dans laquelle baigne la grenouille.

Trop c’est trop. Microsoft vient de décider de pousser Windows 10 sur Windows Update, même pour ceux ayant choisi de ne pas basculer vers cet OS.

Demander…

Jusqu’alors, le choix de basculer ou non vers Windows 10 passait par l’application « Obtenir Windows 10 ». Une méthode déjà critiquée, car il n’est pas possible (simplement du moins) de retirer ce composant du système, ce qui est source de multiples migrations non voulues (clic par une personne non avertie, confusion entre ‘réserver’ et ‘installer’, etc.).

Autre souci, le pré-téléchargement de Windows 10 sur le PC, même pour ceux n’ayant pas décidé de basculer vers le nouvel OS de Microsoft. Voir notre article « Windows 10 téléchargé sur les PC… sans l’accord des utilisateurs ».

Insister…

Lorsque l’utilisateur opte pour Windows 10, l’OS est proposé en tant que mise à jour optionnelle au sein de Windows Update. Mise à jour qui a parfois été imposée aux utilisateurs (voir à ce propos l’article « Windows 10 s’installe tout seul sur les PC des utilisateurs »). Microsoft évoquait une erreur. Ne vous inquiétez pas, elle a été corrigée : une fois la mise à jour réservée, la mise à niveau sera automatiquement lancée !

Microsoft franchit donc un pas supplémentaire. Prochainement, Windows 10 sera proposé en mise à jour optionnelle pour tous, que vous l’ayez réservé ou pas dans le panneau « Obtenir Windows 10 ». Agaçant.

Imposer…

Seconde étape du plan d’action de Microsoft visant à ‘simplifier la mise à jour vers Windows 10’ (sic.), le passage de Windows 10 vers le statut de ‘Mise à jour recommandée’, qui pourrait donc se voir installée automatiquement sur les PC de certains utilisateurs, prévient diplomatiquement l’éditeur. Et non, ce n’est pas une blague (source).

Ne vous y trompez pas : les options ‘Recevoir les mises à jour recommandées de la même façon que vous recevez les mises à jour importantes’ et ‘Installer les mises à jour automatiquement’ étant cochées par défaut dans une installation classique de Windows 7, le passage à Windows 10 sera lancé sur une écrasante majorité de PC.

… et se couvrir

Bien entendu, la firme affichera une alerte demandant aux utilisateurs s’ils souhaitent passer à son nouvel OS (comme pour un simple Service Pack donc). Combien liront ce message ? De plus, il est permis de revenir en arrière sous un mois. Combien sauront où trouver cette option ?

Ceux disposant d’une connectivité limitée pourraient souffrir également du téléchargement de la mise à jour, pesant plusieurs gigaoctets. La solution proposée par Microsoft est de désactiver les mises à jour automatiques, chose que la firme déconseille bien entendu, expliquant par la même occasion que Windows 10 ne télécharge pas les mises à jour non critiques lorsque la bande passante Internet vous est comptée.

Le chaton n'est pas offert avec Windows 10
Le chaton n’est pas offert avec Windows 10

Et pour ceux qui ne seraient pas convaincus par les exceptionnelles qualités de Windows 10, Microsoft dégaine l’arme ultime : des chatons informaticiens. Puisqu’on vous dit qu’il a tout pour plaire !

À lire aussi :

110 millions de PC ont basculé sous Windows 10
Windows 10 fait remonter une foule de données à Microsoft
Pourquoi Windows 10 est une porte ouverte sur vos données personnelles ?

Crédit photo : © wavebreakmedia – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur