Poste de travail

Windows 8 sous la menace des malwares

Windows 8 Microsoft intérêt © pzAxe – Shutterstock
1 1 2 commentaires

Même protégé par Windows Defender, Windows 8 ne résisterait pas à 15% des infections les plus courantes.

On peut bien s’appeler Windows 8, avoir fait l’objet de nombreux développements, marquer une nette avancée technologique, et bénéficier d’une interface innovante, le nouveau système d’exploitation de Microsoft affiche le même niveau de faiblesse que ses prédécesseurs. L’entrée en la matière de Microsoft, côté sécurité, se révèle encore décevante…

Windows 8 face à 385 menaces

Les laboratoires de l’éditeur de solutions de sécurité Bitdefender ont soumis Windows 8 à une série de tests, le confrontant à un échantillon de 385 menaces parmi les malwares les plus courants rencontrés cette année. Deux configurations ont été testées, Windows 8 avec ou sans le module de sécurité Windows Defender intégré à l’OS.

Les résultats du premier test, Windows 8 sans Windows Defender, sont sans appel : 234 menaces se sont exécutées, soit 61 % des malwares, 138 autres (36 %) n’ont pas pu être lancées sur la machine pour diverses raisons, 6 e-menaces se sont exécutées puis ont planté et 7 autres se sont lancées mais leur charge utile a été bloquée par le contrôle de compte d’utilisateur Windows (UAC). Ces premiers résultats ne sont pas une surprise : sans moyen de protection adéquat (solution de sécurité, antivirus, etc.), Windows 8 est très vulnérable, comme les versions qui l’ont précédé.

Avec Windows Defender, Windows 8 s’est révélé mieux défendu, mais les résultats demeurent décevants : l’OS de Microsoft a été infecté par 61 malwares sur l’échantillon de 365, soit 15 % des menaces actuellement exploitées par les cybercriminels qui n’ont pas été détectées !

Microsoft déçoit

Même si Windows 8, et plus généralement l’ensemble de la reproduction de Microsoft par son effet de masse, est l’une des cibles privilégiées des auteurs de codes malveillants, on reste déçu par ces résultats. Windows 8 est la dernière génération des OS de l’éditeur, la plus récente puisque disponible depuis seulement quelques semaines, et donc techniquement la plus avancée. La faiblesse de Windows 8 face à des attaques connues, même récentes, est donc une réelle déception, nous attendions mieux de Microsoft.

« Même si sa solution antivirus est activée par défaut, Windows 8 reste sujet à nos yeux à un taux d’infection inquiétant, similaire à celui de Windows 7 », a déclaré Alexandru Balan, Responsable des recherches en sécurité chez Bitdefender. Les tests de laboratoire menés par l’éditeur viennent en tout cas rappeler que la présence d’une solution de sécurité, a minima un antivirus, reste obligatoire… surtout sous Windows !

Crédit photo © pzAxe – Shutterstock

 

Voir aussi
Quiz Silicon.fr : à la découverte de Windows 8
Quiz Silicon.fr : De Windows 1.0 à Windows 7

 

  1. Loin de moi l’idée de défendre Microsoft, mais peut-on réellement croire en l’objectivité d’un développeur de solution d’antivirus sur la sécurité d’un système ?