Windows Server s’invite sur le Cloud de Google

CloudIAASOSPoste de travail
3 13 Donnez votre avis

Windows Server 2008 R2 et Windows Server 2012 R2 sont maintenant officiellement supportés par le service IaaS de Google, Compute Engine.

Google ajoute aujourd’hui un candidat de choix à son offre Cloud Platfom : Windows Server. L’OS de Microsoft passe en General Availability sur le Cloud de Google, et ce en deux versions : Windows Server 2008 R2 et Windows Server 2012 R2. Deux OS qu’il sera possible de déployer au sein d’instances du service IaaS Compute Engine.

Notez que Windows Server était accessible sur le Compute Engine en version bêta depuis fin 2014. Le support de cet OS a été amélioré, permettant ainsi de booster les capacités réseau des machines virtuelles Windows, avec des pointes possibles à 7,5 Gb/s. De quoi mettre en place des infrastructures de serveurs virtuels de hautes capacités.

Windows Server couvert par le SLA de Google

En devenant un OS officiellement supporté sur le Compute Engine, Windows Server adhérera au SLA propre à ce service IaaS, c’est-à-dire un taux disponibilité mensuel garanti d’au moins 99,95 %. Notez que s’il venait à descendre sous la barre des 95 %, Google s’engage à rembourser 50 % de la facture mensuelle liée à l’hébergement des serveurs virtuels.

Windows Server n’est pas le seul OS à être officiellement supporté sur le Compute Engine. Diverses offres Linux sont également proposées : CentOS, Debian, Red Hat, Suse et Ubuntu. Bref, les OS Linux commerciaux les plus populaires, ainsi que les solutions gratuites les plus appréciées de la communauté Open Source.

À lire aussi :
Un standard pour les serveurs ARM… et Windows Server en prime ?
Nano Server, une version light de Windows Server pour les conteneurs
Microsoft présente les nouveautés pros de Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur