Fin de parcours pour Windows Vista, les DSI doivent migrer

Editeurs de logicielsOSPCPoste de travailProjets
3 6 Donnez votre avis

Windows Vista est arrivé en fin de vie.Un audit du parc informatique des entreprises sera nécessaire pour détecter les dernières machines employant cet OS.

C’est hier, le 11 avril, que se terminait le support technique de Windows Vista. Un système d’exploitation dont le succès n’aura jamais été au rendez-vous. Chose d’autant plus étonnante que son successeur, Windows 7, s’est montré (et se montre toujours) très populaire, alors même qu’il peut largement être considéré comme une simple évolution de Vista. Mais il est vrai qu’il était plus facile de succéder à Vista qu’à XP.

La migration des machines concernées sous Windows 7, Windows 8.1 ou Windows 10 est vivement recommandée. La fin du support technique de Vista va en effet être suivie par l’apparition de failles non corrigées exploitables par les pirates.

Les DSI devront donc faire le tour de leur parc informatique pour détecter toutes les machines Windows Vista encore présentes en entreprise. En particulier celles connectées au réseau local, voire à Internet.

Firefox : le dernier des butineurs pour Vista

Il est à noter que Microsoft n’est pas le seul à abandonner Vista. Google Chrome a lâché cet OS il y a maintenant un an. Google ne permettra plus d’accéder pleinement à Gmail depuis Vista d’ici la fin de l’année.

Fort logiquement, Internet Explorer ne sera plus patché, puisqu’il fait partie de l’OS. Seul navigateur web encore supporté, Firefox, dont l’Extended Support Release (ESR) sera mise à jour sous Vista et XP jusqu’à la rentrée 2017.

À lire aussi :
Gmail ne sera bientôt plus supporté sous Windows XP et Vista
Chrome abandonnera Windows XP et Vista en avril 2016
Fin de support en 2017 pour Firefox sous Windows XP


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur