Yahoo confirme sa préférence pour Alibaba

GouvernanceNavigateursPoste de travailRégulations
6 4 Donnez votre avis

Yahoo ne sera-t-il bientôt plus que le gestionnaire d’une quantité impressionnante d’actions Alibaba ? Cela semble être la voie privilégiée par la société.

CNBC relance les rumeurs concernant le futur de Yahoo. La société aurait décidé ne pas céder les actifs qu’elle détient dans le géant du e-commerce chinois Alibaba, ni même de les confier à une nouvelle filiale.

La firme a donc cédé aux pressions des actionnaires, qui veulent voir ce trésor de guerre (potentiel générateur de forts bénéfices) rester sous la coupe directe de Yahoo. Une façon de se préserver d’une taxation massive relative à la cession de ces actifs à une filiale.

Une décision aujourd’hui ?

Reste la grande question autour des activités Internet de la firme. Leur valeur est aujourd’hui inférieure à celle des parts détenues par Yahoo dans Alibaba. Mais surtout, l’activité Internet de la société est en situation difficile, avec un avenir très incertain. Alibaba semble plus porteur.

Cette part de Yahoo que sont les activités Internet pourrait être cédée à un acteur tiers. Plusieurs sociétés seraient intéressées. CNBC indique que la firme pourrait préciser ses plans aujourd’hui même, donc en fin de journée, heure française.

Si Yahoo se sépare de sa branche Internet et publicité, il ne lui restera plus guère que la gestion du portefeuille d’actions Alibaba. La place de Marissa Mayer, chargée de redynamiser la société sur la Toile, pourrait donc se voir fortement compromise. La patronne de Yahoo est sur la sellette.

À lire aussi :
Yahoo se chercherait un repreneur
Yahoo : résultats en baisse, titre en baisse
Trimestre décevant pour Yahoo, cession de la branche japonaise en vue ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur