Régulations

Yahoo : la perspective de nouveaux licenciements se confirme

thompson_yahoo
0 2 Donnez votre avis

D’après un ancien responsable du développement d’affaires chez Yahoo, l’entreprise aux effectifs ‘pléthoriques’ pourrait réduire son personnel de 20 à 25 %.

La perspective de nouveaux licenciements chez Yahoo se confirme, rapporte Business Insider en référence à un billet d’humeur de Michael Smith, ancien responsable du développement d’affaires au sein de la société Internet américaine.

Selon lui, la multinationale serait prête à supprimer des postes supplémentaires dans les deux semaines qui viennent. M. Smith ajoute que les effectifs de Yahoo étant disproportionnés, l’entreprise pourrait réduire son personnel de 20 à 25 % sans grand dommage pour ses activités.

« C’est inévitable, la seule chose importante que puisse faire Scott Thompson (PDG de Yahoo, NDLR) pour montrer sérieusement qu’il cherche à transformer Yahoo, c’est de dégraisser. Toute autre initiative ne serait que du vent, car Yahoo est trop lourde et a besoin d’être secouée », a déclaré Michael Smith. Avant d’insister : « Yahoo a abandonné la recherche web (search) au profit de Microsoft […] J’ignore si Yahoo ou Scott [Thompson] peuvent réviser cet accord, mais ils pourraient au moins réduire les équipes dédiées à la recherche. »

Que font les décideurs ?

Yahoo souffrirait d’une absence de prise de décision franche, assurée. Les nombreux dirigeants placés chez Yahoo par Microsoft ces deux dernières années privilégieraient la planification plutôt que l’action. Par ailleurs, le fait que les revenus générés par la société émanent principalement de la publicité serait problématique. Yahoo serait également affaibli par un bras de fer judiciaire avec Facebook, qu’elle accuse de violation de brevets, et par ses atermoiements concernant la vente de ses actifs en Asie.

La société internet emploie quelque 14 100 personnes à travers le monde. Scott Thompson, qui s’est entretenu la semaine dernière avec les hauts dirigeants de la multinationale à propos d’une probable réorganisation de l’entreprise, envisage la suppression de plusieurs milliers de postes. Les salariés des départements relations publiques, marketing et R&D, seraient les premiers concernés.

Sur l’exercice fiscal clos le 31 décembre 2011, Yahoo a généré 4,98 milliards de dollars de revenus, un montant en baisse de 21 % par rapport au chiffre d’affaires généré en 2010. Quant au bénéfice net par action diluée, il était de 0,24 dollar au quatrième trimestre 2011, identique à la même période de 2010.