Avec Zen, AMD dégaine son ultime arme contre Intel

CloudComposantsPCPoste de travailServeurs
AMD APU 7g
2 7 Donnez votre avis

Les processeurs AMD Zen pourraient montrer les muscles en environnement serveur, avec jusqu’à 32 cœurs x86 et l’éventuel renfort d’un GPU.

Opération de la dernière chance pour AMD, qui prépare l’arrivée de ses composants Zen pour le début de l’année 2017. Des offres à 4, 6 et 8 cœurs devraient être proposées sur le marché des PC desktops, avec une performance par cœur en nette hausse, via l’utilisation d’une technologie proche de l’hyperthreading d’Intel.

Lors de la présentation des derniers résultats trimestriels de la société, Lisa Su, CEO d’AMD, a précisé la feuille de route de cette prochaine génération de composants. Elle pourrait arriver avant 2017 dans le secteur desktop, même si la disponibilité en masse des processeurs Zen ne se fera qu’au premier trimestre 2017. Et dans le monde des serveurs ? Au cours du premier semestre 2017, précise la patronne de la société.

Objectif : revenir dans la course

Avec l’architecture processeur Zen en 14 nm, AMD espère revenir enfin dans la course à la puissance face à Intel, après de longues années de disette. Sur le terrain des serveurs, la société pourrait même miser sur l’association d’un CPU et d’un GPU au sein d’un même ensemble pour fournir une solution de hautes performances à destination des datacenters et des supercalculateurs. La concrétisation – après de longues années de mise au point – de l’approche Fusion, visant à faire du GPU un accélérateur du CPU.

Lisa Su précise toutefois que cet APU pour serveur « arrivera en temps voulu », suggérant ainsi que cette approche ne pourrait être proposée qu’après la première génération de composants Zen pour serveurs. Reste que les CPU Zen sauront déjà très bien se débrouiller sans GPU, des modèles à 24 et 32 cœurs x86 (48 et 64 threads) ayant été plusieurs fois évoqués sur la Toile.

À lire aussi :
AMD et Intel repoussent la sortie de leurs prochains processeurs
De nouveaux SoC Intel Atom pour serveurs en approche
Moribond, AMD mise sur une co-entreprise en Chine pour rebondir


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur