Avec le Zuk Edge, Lenovo cède à la mode du bord à bord

MobilitéSmartphones
lenovo-zuk-edge

Presque bord à bord et presque haut de gamme, le Zuk Edge a un argument choc pour convaincre : son prix, très accessible.

Un nouveau smartphone de milieu-haut de gamme vient de faire son entrée sur le marché, le Zuk Edge.

La filiale de Lenovo Zuk continue son petit bonhomme de chemin avec des offres premium et d’un bon rapport qualité-prix. Faute d’être les plus innovantes du secteur. Ce terminal est attendu début janvier en Chine, au prix de moins de 350 euros.

Le Zuk Edge est dans la droite ligne de la stratégie de la société. Son écran Full HD de 5,5 pouces occupe la majorité de l’espace présent en façade. Un design bord à bord est de la partie. En version partielle toutefois, avec un quasi bord à bord sur les côtés, mais des espaces au-dessus et en dessous de la machine, pour l’écouteur, le capteur d’images et le bouton home. À noter, la batterie n’affiche que 3100 mAh, ce qui est finalement assez peu pour un écran de cette taille.

Un milieu de gamme premium

Le reste de la fiche technique est correct, avec un Qualcomm Snapdragon 821, 4 Go ou 6 Go de RAM et 64 Go d’espace de stockage. Les deux capteurs d’images proposent une résolution respective de 13 et 8 mégapixels.

Bon point, la multiplication des capteurs : capteur d’empreintes digitales, bien entendu, mais aussi capteur de rythme cardiaque, altimètre et système de mesure des UV.

Le tout fonctionne sous Android 7.0, avec l’interface ZUI. Suite aux déboires de Cyanogen Inc., aucun modèle Cyanogen OS n’est annoncé. Dommage.

À lire aussi :

Smartphones : Lenovo se lance en France
Nouvelle réduction de voilure pour Cyanogen Inc.
Le Zuk Z2 de Lenovo accessible aussi sous Cyanogen OS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur