1 million de ‘cartes’ Apple Pay activées en trois jours

MobilitéSmartphones
Présentation du service de paiement mobile Apple Pay lors de la conférence de lancement de l'iPhone 6

Selon Tim Cook, l’adoption du service Apple Pay de paiement sans contact depuis l’iPhone 6 démarre en trombe aux Etats-Unis.

Le démarrage d’Apple Pay réjouit la direction d’Apple. Trois jours après le lancement du service de paiement mobile, un million de cartes bancaires ont été activées pour son utilisation, a déclaré Tim Cook. Le patron de Cupertino a avancé ce chiffre dans le cadre de la conférence Digital Live organisé du 27 au 29 octobre par le Wall Street Journal. Le retour sur le lancement d’Apple Pay est « extrêmement positif et enthousiasmant » a déclaré Tim Cook qui n’a en revanche pas précisé le nombre de transactions réalisées.

Rappelons que, lancé le 20 octobre dernier aux Etats-Unis, Apple Pay transforme l’iPhone 6 ou 6 Plus en carte de paiement. Il suffit de rapprocher le smartphone du terminal de paiement pour effectuer la transaction. L’application Touch ID de reconnaissance d’empreinte digitale assure l’authentification du propriétaire de l’appareil pour valider la transaction sans contact. Laquelle s’appuie sur l’une des cartes bancaires du marché, Visa, Mastercard ou American Express, que l’utilisateur peut activer depuis son compte iTunes. Alternativement, ce dernier peut également saisir, manuellement ou en prenant une photo, les informations de la carte de paiement qui seront enregistrées, de manière sécurisée, dans l’iPhone.

Tim Cook en appelle aux bon sens des commerçants

Apple met ainsi en avant la sécurité de sa solution en soulignant qu’elle réduit les chances de pouvoir capturer des données exploitables pour les paiements en ligne (numéro de carte, nom du propriétaire, date de validité) comme c’est le cas avec les cartes magnétiques encore très répandues aux Etats-Unis.

Tim Cook a également incité les commerçants à adopter Apple Pay pour répondre aux attentes des consommateurs. Il faisait notamment référence à des membres du réseau de commerçants MCX, dont les chaînes de pharmacies Rite Aid et CVS, qui ont débranché Apple Pay de leurs terminaux de paiement au profit de CurrentC, un système de paiement mobile concurrent en développement. Outre la quarantaine de magasins partenaires (Mc Donald’s, Subway, Office Depot, Disney, Nike…), l’Apple Pay est disponible à toutes les boutiques équipées d’un lecteur de cartes à technologie NFC (Near Field Communcation).

Accélérer l’adoption du paiement NFC

Cette adoption massive d’Apple Pay est donc de bon augure pour le service de paiement mobile de Cupertino. Et pourrait entrainer une accélération de l’adoption de la technologie sans contact pour les paiements mobiles. Nombre de solutions comme Google Wallet, Orange Cash, Visa payWave et les nombreuses applications propres aux banques, sont disponibles sur le marché, notamment pour les terminaux Android même si, en France du moins, leur adoption reste timide. Apple Pay devrait arriver en Europe courant 2015.


Lire également
Paiements NFC : Apple veut en croquer
500 millions de smartphones NFC en 2014


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur