1 spam sur 3 vient des USA, la France n.1 en Europe

Sécurité

Les États-Unis creusent l’écart avec les autres pays, malgré la multiplication des arrestations de spammeurs

Le spam reste une spécialité bien américaine. Selon les derniers résultats de l’enquête Sophos sur les douze principaux pays émetteurs de campagnes de spam, le pays de l’Oncle Sam accroît même son avance.

Concrètement, les USA relayent près d’un pourriel sur trois dans le monde (28,4%) émis par des ordinateurs compromis (PC zombies).

L’écart entre les USA et ses plus proches rivaux augmente également de manière significative, puisque la Corée du Sud (en deuxième place) n’est responsable que de 5,6% des courriels relayés, soit un sur vingt.

Le Canada voisin a au contraire fait des progrès importants dans l’éradication du spam depuis la mise en application de son Plan d’Action en 2004, avec seulement 0,8% du spam relayé dans le monde au troisième trimestre 2007.

“Les Etats-Unis continuent à relayer beaucoup plus de messages de spam que n’importe quel autre pays de la planète, bien que les autorités arrêtent en ce moment un spammeur important par semaine”, commente Michel Lanaspèze, Directeur Marketing et Communication de Sophos France et Europe du Sud. “Un tel niveau d’activité ne peut en effet être entièrement attribué à quelques gros criminels. Il y a en réalité aux Etats-Unis des milliers de petits spammeurs, qui exploitent des dizaines de milliers d’ordinateurs zombies pour diffuser leurs messages. Il n’y a qu’un moyen de limiter le problème : les autorités américaines doivent s’investir beaucoup plus dans la formation des utilisateurs, tout en s’assurant que les fournisseurs d’accès mettent en place des moyens d’identifier ces ordinateurs compromis le plus rapidement possible.”

En Europe, la France reprend la première place (avec 3,6% du total) devant l’Allemagne et la Turquie. Un long travail pédagogique est encore à faire dans l’hexagone.

Dans le même temps, Sophos souligne l’essor du spam malveillant (celui qui ne se contente pas de polluer les messageries mais d’infecter les machines). En août 2007, l’éditeur britannique a identifié une série d’attaques malveillantes de grande ampleur diffusées via des messages de spam. Ces pourriels contenaient un lien Internet qui redirigeait le destinataire vers un site Web conçu pour infecter son ordinateur.

Ainsi la campagne ‘eCard’, au cours de laquelle environ 9 millions de messages ont été diffusés en 24 heures, avec un lien vers un site qui ne proposait aucune carte électronique, mais téléchargeait le cheval de Troie JSEcard, exposant l’ordinateur infecté à de futures attaques.

La liste complète des douze principaux pays relayant du spam pour la période de juillet à septembre 2007 est la suivante : 1. Etats-Unis 28,4%2. Corée du Sud 5,2%3. Chine (dont Hong Kong) 4,9%4. Russie 4,4%5. Brésil 3,7%6. France 3,6%7. Allemagne 3,4%8. Turquie 3,2%9. Pologne 2,7%10.Royaume Uni 2,4%11. Roumanie 2,3%12. Mexique 1,9%Autres pays : 33,9%
La répartition du spam relayé par continent est la suivante :1.Amérique du Nord:32,3%2.Asie:31,1%3.Europe:24,8% 4.Amérique du Sud :9,1%5.Afrique:2,1%Autres : 0,6%

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur