10 milliards de puces ARM vendues en 2013 !

Composants
ARM Cortex-A12

L’architecture processeur ARM est sans conteste la plus populaire au monde. Un succès qui rejaillit sur son concepteur, la société britannique éponyme.

ARM vient de présenter les résultats de son dernier trimestre, qui clôt l’année 2013. Au quatrième trimestre 2013, la société anglaise réalise un chiffre d’affaires de 189,1 millions de livres sterling (228,1 millions d’euros), en hausse de 15 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le gain par action bondit pour sa part de 30 %, à 5,3 pences.

Sur l’année, tous les chiffres sont en progression. Le chiffre d’affaires gagne 24%, à 714,6 millions de livres sterling (862,5 millions d’euros). Pour la première fois, ARM passe le cap du milliard de dollars de chiffre d’affaires (1,12 milliard de dollars plus exactement).

La marge opérationnelle bondit de 3,5 points, à 49,1 %, les profits avant taxes de 32 %, à 364 millions de livres (439,4 millions d’euros) et le gain par action de 40 %, à 20,6 pence. Bref, une année exceptionnelle pour ARM.

10 milliards de composants ARM vendus en 2013

Les ventes de puces ARM ont encore explosé en 2013 :

  • Premier trimestre : 2,6 milliards de composants, +35 % sur un an ;
  • Deuxième trimestre : 2,4 milliards de composants, +20 % sur un an ;
  • Troisième trimestre : 2,5 milliards de composants, +14 % sur un an ;
  • Quatrième trimestre : 2,9 milliards de composants, +16 % sur un an.

Sur l’année, 10,4 milliards de puces ARM ont donc trouvé preneur. Un chiffre en croissance de 21 % par rapport à 2012 (8,6 milliards de composants). En 20 ans, plus de 50 milliards de composants ARM ont été fabriqués.

Si la croissance tend à se montrer moins forte en fin d’année, le cap du milliard de puces ARM vendues par mois semble maintenant à portée de main.

En 2014, les marchés historiques de la firme (mobilité avec les smartphones et tablettes, électronique embarquée, etc.) devraient être boostés par de nouvelles percées dans le monde de l’Internet des objets et celui des serveurs.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur