Pour gérer vos consentements :
Categories: 4GComposantsMobilité

11 opérateurs 4G+ dans le monde, dont Bouygues Telecom

En annonçant l’activation du LTE-Advanced (LTE-A) sur son infrastructure, Bouygues Telecom s’inscrit parmi les 11 opérateurs issus de 9 pays dans le monde aujourd’hui capables d’opérer de la 4G+ sur leur réseau, rapporte 4G Americas, une association américaine de lobbying chargée de pousser les technologies mobiles 3GPP.

Avec Swisscom, EE au Royaume-Uni et Megafon en Russie, Bouygues Telecom s’inscrit comme le quatrième opérateur du continent européen à proposer le service qui pousse les débits de la 4G au-delà des 150 Mbit/s par agrégation de bandes de fréquences. La palme des pays les plus avancés en la matière revient à la Corée du Sud où les trois opérateurs nationaux (SK Telecom, LG U+ et KT Corp) ont abordé le sujet dès l’été 2013. L’Asie est d’ailleurs bien représentée avec SingTel (Singapore) et CSL (Hong Kong). AT&T est le seul opérateur américain à proposer la 4G+, sur Chicago pour l’heure. Au Moyen-Orient, l’honneur revient à STC en Arabie Saoudite.

40 réseaux 4G+ en fin d’année

Comme pour la 4G, le mouvement vers la 4G+ est appelé à s’accélérer. 4G Americas prévoit que 40 réseaux LTE-A seront commercialisés d’ici la fin de l’année 2014. Notamment du côté des opérateurs américains Sprint, Verizon et T-Mobile qui doivent mettre à niveau leur réseau d’ici 2015. En France, Orange comme SFR sont sur les rangs même si aucune date n’est avancée aujourd’hui. Rien ne presse néanmoins puisque les premiers smartphones compatibles n’arriveront pas sur le marché national avant la rentrée prochaine.

Pour sa part, le marché de la 4G se montre toujours aussi dynamique avec 300 réseaux compatibles LTE dans 107 pays à fin mai 2014. Soit pas moins de 109 nouveaux réseaux apparus depuis juin 2013. Un chiffre qui devrait s’élever à 350 avant 2015 alors que 500 opérateurs sont engagés dans la commercialisation de la 4G à ce jour. Pas moins de 10 bandes de fréquences sont utilisées dans le monde (dont 3 en France) pour exploiter la 4G avec une largeur de spectre qui s’étend de 700 à 2600 MHz. La technologie LTE-FDD (deux fréquences pour l’envoi et la réception du signal) s’impose sur 264 réseaux contre 23 exclusivement en LTE-TDD (une seule fréquence) alors que 23 autres réseaux supportent les deux solutions.

L’Europe en retrait sur la 4G

Si l’Europe concentre aujourd’hui le plus grand nombre d’opérateurs 4G (avec pas moins de 115), les Etats-Unis regroupent l’essentiel de l’activité avec 125,8 millions de connexions, soit 45% du total mondial contre 14% pour le Vieux continent (moins de 40 millions de connexions). Loin derrière l’Asie et ses 37 % (plus de 103 millions de lignes). En 2020, pas moins de 2,3 milliards de connexions LTE devraient animer le marché mondial.

crédit photo © Anton Balazh – shutterstock


Lire également

Nokia frôle les 4 Gbit/s de bande passante en 4G LTE

LTE-Advanced : la Corée du Sud à l’assaut du 300 Mb/s dès 2014

4G : EE et Huawei passent Londres au 300 Mbit/s

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago