11 personnes inculpées pour cyber piratage de cartes de crédit

Sécurité

Les cyber-pirates auraient réussi à prélever 41 millions de dollars. La plus grosse affaire jamais traitée par la justice américaine

11 personnes ont été inculpées par le tribunal de Boston ce 5 août :elles sont accusées d’avoir piraté des réseaux sans fil et dérobé plus de 41 millions de dollars par détournement de codes de cartes de crédit.

Les prévenus sont de diverses nationalités: américains, estoniens, chinois, ukrainiens et biélorusses). Il s’agirait d’un véritable gang international dont le cerveau s’appelle Albert Gonzales dit Sevgec.

Ce dernier avait déjà été interpellé en 2003 pour des faits similaires avant de devenir un informateur qui pemit à l’époque le démantèlement d’un réseau de cybercriminels.

La méthode de ces criminels est désormais bien connue. Ils recherchent des réseaux sans fil insuffisamment sécurisés, qui leur permettent d’envoyer programmes malveillants qui s’exécutent à l’insu des utilisateurs. Ils parviennent ainsi à détecter les transactions de cartes bancaires et à dérober les numéros et les codes. Ces informations étaient alors revendues sur Internet.

Plus près de chez nous, l’ Observatoire de la sécurité des cartes de paiements avait déjà constaté le développement régulier et rapide de la revente de codes de carte de crédit.

Ce genre de produit de contrebande sophistiqué est tombé entre les mains de groupes mafieux.

Récidiviste, le leader de la bande encourt la prison à perpétuité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur