1/2 milliard de dollars de pertes pour AMD

Composants
Résultats

Ce trimestre, AMD affiche des pertes colossales. Un phénomène expliqué en partie par la réorganisation de la firme… et le rachat de SeaMicro.

AMD vient de livrer les résultats financiers de son dernier trimestre. Au menu, un chiffre d’affaires de 1,59 milliard de dollars (contre 1,61 l’an passé) et un déficit de 590 millions de dollars (contre 510 millions de bénéfices un an plus tôt).

La mise à jour de la gamme Opteron n’aura pas suffi à sauver les meubles, indique ITespresso.fr. La société de Sunnyvale (Californie) a toutefois capitalisé sur le succès des Brazos. Principalement implémentée dans les netbooks et autres terminaux d’entrée de gamme, cette plate-forme a su prolonger un tant soit peu son existence, sans toutefois se hisser au niveau de ventes d’un Intel Atom pourtant sur le déclin.

Notez le rachat du fabricant SeaMicro pour un de 334 millions de dollars en mars. Une acquisition qui plombe bien évidemment les résultats de la firme.

Consumérisation, cloud et convergence

D’ici l’été, le groupe compte renforcer ses positions sur trois points clés : la consumérisation, le cloud et la convergence des CPU avec les GPU, sous la houlette des APU, ces processeurs tout-en-un qui intègrent le circuit graphique.

Devenu totalement indépendant, Global Foundries prendra en charge la fabrication. AMD se concentrera sur la conception de ces composants. En toile de fond, une offensive imminente sur le front des ultrabooks, mais sous la bannière d’une alternative : le concept ultrathin, voulu plus léger, plus fin et plus autonome.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur