Pour gérer vos consentements :

128 Go de stockage à haute vitesse dans les smartphones ?

Samsung vient de dévoiler de nouveaux modules dédiés à la partie stockage des smartphones et tablettes. Des offres alliant hautes capacités et hautes performances, se rapprochant ainsi des SSD que nous pouvons aujourd’hui trouver dans les ordinateurs classiques.

La firme adopte le standard UFS 2.0 pour ces composants, permettant ainsi de proposer des débits en lecture pouvant atteindre les 350 Mo/s, pour 150 Mo/s en écriture. Le tout avec un nombre d’opérations par seconde de 19.000 (lecture) et 14 000 (écriture). Si nous sommes encore loin des performances des derniers SSD, les disques durs mécaniques et les SSD Sata1 sont largement dépassés.

Jusqu’à 128 Go

Côté capacités, Samsung compte monter jusqu’à 128 Go par module. De quoi largement répondre aux besoins des smartphones et tablettes, qui stockent une bonne partie de leurs données sur la Toile et non localement. Au besoin, les utilisateurs de terminaux mobiles pourront toujours ajouter une carte microSD de 128 Go à leur machine, comme celle présentée l’année passée par SanDisk (voir l’article « MWC 2014 : SanDisk livre une carte microSD de 128 Go »).

Notez que Samsung a aussi récemment présenté une gamme de modules eMMC 5.1. Un format plus courant, mais proposant des débits légèrement moins élevés. Ils se limitent ainsi à 250 Mo/s en lecture pour 125 Mo/s en écriture (pour un maximum théorique de 400 Mo/s). Là encore, Samsung monter jusqu’à 128 Go. Notez que des fonctions de command queueing ont été ajoutées, par rapport à l’eMMC 5.0, permettant ainsi de maximiser les performances.

À lire aussi :
Samsung pourrait intégrer des applications Microsoft dans son Galaxy S6
Le Galaxy S6 devrait adopter un écran géant de 5,5 pouces
SanDisk lance une carte SD de 512 Go à un maxi prix

Crédit photo : © Samsung Tomorrow

Recent Posts

RGPD : vers une nouvelle méthode de calcul des amendes

Le Comité européen de la protection des données (CEPD) a adopté de nouvelles lignes directrices…

1 heure ago

Qui utilise (vraiment) les outils low code et no code ?

Près de 5 développeurs sur 10 utilisent des outils low / no code. Mais pour…

18 heures ago

DevSecOps : Snyk nomme Adi Sharabani CTO

Snyk a recruté Adi Sharabani au poste de chief technology officer. Il encadre l'évolution technique…

19 heures ago

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

20 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

21 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un catalogue de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses soins.…

23 heures ago