141 communes de Haute-Garonne couvertes en WiMax

Régulations

Exploitation et maintenance seront réalisées par Altitude Infrastructure

Le haut débit alternatif poursuit sa percée en France, sous l’impulsion des départements et des régions. Objectif : couvrir les zones pas ou peu couvertes par l’ADSL qui restent encore très nombreuses.

Le WiMax, qui permet une importante couverture géographique, est de plus en plus utilisé. Outre les licences régionales qui ont été attribuées à des opérateurs (mais qui tardent à être exploitées), les régions, les départements et les collectivités, pressés par leurs administrés, multiplient les appels d’offres dans le cadre de délégations du service public (DSP) et font figure de locomotives dans ce domaine..

En 2006, les collectivités locales ont investit 448 millions d’euros dans les réseaux…

En Haute Garonne, c’est Altitude Infrastructure, filiale d’Altitude, un spécialiste des réseaux alternatifs, qui a été choisi par le Conseil général pour couvrir 141 communes.

L’opérateur a été retenu pour l’exploitation, la maintenance et la gestion administrative du réseau.

L’objectif est double : permettre au grand public d’avoir accès à une offre haut débit digne de ce nom mais aussi optimiser l’attractivité économique de la région.

Concrètement, l’accès à Internet se fera dans un premier temps grâce à une antenne WiMax positionnée sur le toit du bâtiment de l’utilisateur. 141 communes sont concernées, elles accueilleront 40 stations de base WiMax et 9 stations de base Wi-Fi. Le réseau devrait être opérationnel à la fin de l’année.

Comme dans toute délégation de service public, le réseau déployé est ensuite proposé à des opérateurs tiers afin qu’ils puissent les exploiter commercialement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur