Bouygues Telecom : Recrutements en hausse, rentabilité en berne

Régulations

Malgré l’arrêt de la fuite des clients mobiles et le succès confirmé des souscriptions aux offres fixes, Bouygues Telecom affiche encore des résultats en retrait.

Le groupe Bouygues vient de communiquer ses résultats du 3e trimestre, dont ceux de sa filiale télécoms. Un trimestre qui semble enfin mettre un frein à la fuite des clients mobiles.

Au 30 septembre 2014, Bouygues Telecom comptait ainsi 11,048 millions de clients. Une base en hausse de 24 000 utilisateurs par rapport au 30 juin précédent. Cette fois, le recul du parc prépayé (-23 000 clients pour moins de 1,02 million au total) est compensé par l’offre forfaitaire (+47 000 à 10,03 millions). Laquelle est toujours portée par le succès des forfaits sans engagement B&You qui séduisent 78 000 nouveaux utilisateurs sur la période. Autrement dit, 31000 clients forfaits «classiques» ont, au mieux, basculé sur B&You qui compte désormais plus de 2 millions (2,044 précisément) d’abonnés.

22% des clients en 4G

La 4G fait son bonhomme de chemin chez les clients mobiles. Ils sont désormais 22% à naviguer en très haut débit depuis leur smartphone. Une progression notable comparée aux 9% constatés fin décembre 2013. ). Et ils consomment en moyenne 2 Go de données par mois. L’opérateur souligne également que « près de 80% des clients Forfait grand public sont positionnés sur une offre à valeur (contre 68% à fin décembre 2013) ». A noter que l’opérateur vient d’annoncer la simplification de sa grille tarifaire sur ses offres de téléphonie mobile. B&You n’est plus maintenant distingué des autres gammes de Bouygues Telecom.

Côté fixe, Bouygues Telecom revendique toujours, et pour le quatrième trimestre consécutif, la première place en matière de recrutements avec, sur la période, 104 000 nouveaux clients tant haut débit ADSL que THD fibre/câble (via l’infrastructure de Numericable). Une légère progression par rapport  aux 102 000 recrutements du 2e trimestre qui souligne le succès de l’offre BBox concurrentielle à moins de 20 euros (ou 26 euros avec les appels vers les mobiles) initiée en mars dernier. Le parc total des abonnés fixe de Bouygues Telecom s’élève aujourd’hui à 2,3 millions de clients. Soit une croissance de 20% sur un an.

Revenus toujours en recul

Malgré ces hausses, les résultats financiers de l’opérateur restent dans la lignée des précédents. Sur les neuf premiers mois de l’année, son chiffre d’affaires s’établit à 3,3 milliards d’euros, en recul de 5% par rapport à 2013, entrainé par la chute de 8% de l’activité réseau toujours sous pression de la concurrence tarifaire dans le mobile. Conséquence, l’Ebitda recule de 189 millions sur un an à 538 millions pour un résultat opérationnel de 60 millions d’euros après prise en compte de 86 millions de produits non courants. Dans les faits, le résultats affiche donc un solde négatif de 26 millions d’euros.

Une situation difficile à tenir pour l’opérateur sur le long terme. Rappelons que, suite à l’échec du rachat de SFR, Bouygues Telecom a engagé un plan social, portant sur 1 516 postes à l’origine, réduits aujourd’hui à 1 404, ainsi qu’une recherche d’économies de 300 millions d’euros afin de restructurer l’entreprise pour se maintenir sur un marché à quatre opérateurs. L’entreprise entend notamment poursuivre ses investissements dans l’infrastructure très haut débit et se distinguer en s’inscrivant comme le premier opérateur français à offrir la 4G+.


Lire également
Olivier Roussat, Bouygues Telecom : « On n’est pas une entreprise low cost »
Bouygues Telecom lancera la voix sur LTE en 2015
Iliad/Free ne rachètera pas Bouygues Telecom


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur