20 millions d’euros: la facture de la méga panne de Bouygues Telecom

Cloud

La note est salée pour l’opérateur mobile dont le réseau était “tombé” le 17 novembre 2004

Tout le monde s’en souvient. Au petit matin du 17 novembre dernier, le réseau de Bouygues Telecom ne répondait plus. Pendant plus de 24 heures, il était impossible de passer ou de recevoir des appels sur le réseau du troisième opérateur français. Une première si on excepte les problèmes de France Télécom sur le fixe.

Le serveur de l’opérateur -qui gère le routage des appels- était tombé en panne et son serveur jumeau, chargé de prendre le relais en cas de panne du premier, était aussi tombé en panne quelques minutes plus tard. Plus de trois mois après l’incident, Bouygues Telecom annonce que cette crise a pénalisé son excédent brut d’exploitation 2004 de 20 millions d’euros. La note est plutôt salée! Fin novembre, l’opérateur tablait sur 16 millions d’euros. L’opérateur, qui a longtemps misé sur la qualité de son réseau (bande des 1.800 MHz) afin de se démarquer de la concurrence, a vu son image se détériorer. Il faudra un certain temps pour que les consommateurs oublient cette journée noire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur