200 Gbit/s pour France IX

Réseaux
echange peering interconnexion (crédit photo © Sweet Lana - shutterstock)

France-IX vient de franchir les 200 Gbit/s de trafic. Un nouveau record qui témoigne du développement rapide du point d’échange Internet français.

France-IX accélère ses échanges et son développement. Le point d’échange Internet français vient d’annoncer avoir franchi un pic de trafic de 200 Gbit/s la nuit dernière (nuit du 25 et 26 mars). Ce nouveau record succède à celui atteint en janvier dernier avec 100 Gbit/s.

« Ce pic de trafic signifie beaucoup pour nous et montre que la France a ce qu’il faut pour devenir un point d’échange Internet d’envergure internationale, estime Franck Simon, directeur général de France-IX. L’explosion du trafic Internet est une tendance lourde que nous devons intégrer dans notre stratégie. À l’heure actuelle, nous interconnectons des flux de type « data » mais à terme, nous réfléchissons à l’acheminement de flux d’autres types comme la vidéo ou la voix. »

Une offre d’interconnexion riche

Créé en 2010, France-IX propose des services de peering (unicast, multicast, privés) et de serveurs de routes sur des ports de connexion opérant entre 100 Mbit/s et 10 Gbit/s. L’offre s’architecte autour de neuf points d’interconnexion en France, dont un à Marseille qui relie les câbles internationaux arrivant d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient.

La structure, qui adopte un statut associatif, a séduit son 200e utilisateur en février dernier, Rue du Commerce. Mais au-delà des membres-clients opérateurs, points de présences régionaux et entreprises privées, c’est aussi l’offre de revente qui, depuis mars 2012, accélère la croissance du point d’échange français.

L’offre de revente comme accélérateur

Cette offre est ouverte à tout opérateur qui peut l’intégrer à son catalogue. Ce qui permet potentiellement à n’importe quel réseau dans le monde de se connecter à l’infrastructure de France-IX et bénéficier des mêmes avantages que ceux des membres de la structure associative en France.

À ce jour, l’offre de revente est proposée par l’opérateur international Neo Telecoms, l’opérateur de services réseau mondial britannique IX Reach et l’opérateur d’infrastructures Viatel (marque de VTLWavenet). « Avec l’offre de revente, nous nous associons à des partenaires fiables qui étendent la zone d’accès à nos services », commente Franck Simon.

Crédit photo © Sweet Lana – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur