200 milliards de logins sur Microsoft Azure

Cloud

Le succès est en marche pour Microsoft, qui a publié ses derniers chiffres concernant son cloud Azure…

Même s’il est encore loin de ses principaux concurrents, Amazon Web Services et Rackspace, Microsoft n’a pas à rougir des résultats de sa plateforme de cloud Azure à la vue des chiffres qu’il vient de publier.

Bientôt 3 ans facturés

Disponible en version bêta de novembre 2008 à janvier 2010, puis rendu disponible – et payante – depuis le 1er février 2010, Azure a su séduire plusieurs millions de clients, qui représentent aujourd’hui 50 millions de comptes utilisateurs actifs qui émettent 9000 requêtes par seconde.

Sur la plateforme, cela représente en moyenne 4,7 milliards de logins (authentifications) par semaine à son service cloud et de stockage. Ou depuis sa création 200 milliards d’authentifications. Des chiffres qui pourraient exploser après l’accord de distribution d’Azure en Chine, avec un partenaire local (lire « Microsoft Azure à la conquête de la Chine »).

Une question d’objets…

En juillet dernier, Microsoft annonçait que le stockage Windows Azure avait dépassé les 4 trillions d’objets (1 trillion = 10 puissance 18 = 1 milliard de milliards), ayant grossi quatre fois le volume stocké en 12 mois. Windows Azure Storage enregistrait en moyenne 270 000 requêtes par seconde, avec des pics à 880 000 requêtes par seconde.

À comparer au trillion d’objets stockés et 650 000 requêtes par minute annoncées par Amazon sur S3 en avril dernier. Une différence qui s’explique par une approche divergente de la notion d’« objet », Microsoft y associant blobs, disques, tables et queues, ce qui au final assure à S3 une large avance sur Azure.


Voir aussi
Microsoft Windows Azure : une plate-forme cloud enfin complète


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur