200 nouvelles suppressions d’emplois chez Palm

Régulations

Palm prépare la séparation “spin off” de PalmSource, sa filiale système d’exploitation, en lançant un nouveau train de licenciements

Début 2003, Palm, qui souffre d’une chute de 9% de ses ventes en 2002, mais surtout de la concurrence des Pocket PC sur système Microsoft, avait annoncé la suppression de 18% de ses postes salariés.

Le groupe, qui prépare la mise sur orbite de sa filiale logiciels PalmSource, vient d’annoncer une nouvelle suppression de 200 emplois, soit 19% de ses effectifs. Prélude à un nouveau changement stratégique, voire à l’abandon ou la cession de la fabrication des PDA ? Palm n’occupe plus que 36,8% du marché des PDA, chiffres 2002 de Gartner Dataquest, un marché qu’il a en partie créé. Par contre, au travers de ses licences, les PDA qui exploitent Palm OS occupent 55% du marché, Microsoft et son Pocket PC ne représentant que 26%. L’intérêt de Sony pour PalmSource (Sony fabrique et distribue la gamme des PDA Clié sous Palm OS), concrétisée par sa participation au capital de la future société indépendante, démontre l’intérêt que pourrait avoir Palm à se recentrer sur son activté logiciels et systèmes d’exploitation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur