200.000 abonnés Bouygues Telecom dans le noir en Ile-de-France

Régulations

L’incident technique a débuté ce jeudi matin

Février ne rime avec panne et pourtant. Deux jours après l’incident touchant les centaines de milliers d’utilisateurs de GMail en Europe, c’est au tour de Bouygues Telecom de connaître un sérieuse panne ce jeudi.

En effet, environ 200.000 clients de l’opérateur mobile localisés dans le nord-est de la région Ile-de-France sont actuellement privés de service à la suite d’un incident technique confirmé par le groupe.

“A la suite d’un problème technique identifié, certains clients Bouygues Telecom peuvent rencontrer des difficultés pour émettre et recevoir des appels dans quelques zones du nord-est de l’Ile-de-France”, a déclaré à l’AFP une porte-parole, sans donner plus de précisions sur l’origine du dysfonctionnement. Les perturbations sont apparues “en toute fin de matinée”,a-t-elle indiqué, en soulignant que le groupe mettait “tout en oeuvre pour rétablir le service au plus vite”.

Ce n’est pas la première fois que les réseaux mobiles connaissent d’importantes pannes en France. Notamment Bouygues. En novembre 2004, pendant plus de 24 heures, il était impossible de passer ou de recevoir des appels sur le réseau du troisième opérateur français. Facture de l’incident : 20 millions d’euros.

D’autres incidents moins graves se sont succédé depuis plusieurs années. En octobre 2008, 15% des clients de SFR se sont retrouvés dans le noir plusieurs heures. En cause : une panne informatique au sein des équipements de la filiale de Vivendi.

Concrètement, trois équipements seraient ‘tombés’ chez l’opérateur. Ils géraient notamment des bases de données relatives aux abonnés comme le HLR (Home Location Ressources). Le HLR est indispensable puisqu’il sert à repérer un mobile dans une zone géographique afin de transmettre l’appel à l’antenne-relais la plus proche.

En juillet 2006, les habitants de la ville de Saint Quentin (dans l’Aisne) et des communes alentours, abonnés à SFR, ont été privés de mobile pendant 3 jours. Selon les premiers éléments réunis par l’opérateur, la panne était due à la rupture, dans la ville, d’un lien France Télécom suite à des travaux de maintenance.

En septembre 2005, c’est la fonctionroaming du réseau SFR qui faisait des siennes. Il était impossible pendant plusieurs heures pour un abonné SFR de passer des appels depuis l’étranger, quel que soit le pays où il se trouve. A l’inverse, il était impossible de joindre un abonné SFR à l’étranger depuis la France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur