2003 : la Bourse démarre à la hausse

Cloud

Semaine 1 à la hausse au moins sur 2 jours: +5,85% pour le CAC40, appuyée par les valeurs technologiques.

Malgré un léger recul technique de consolidation à la séance du vendredi 3janvier, le CAC40 a clôturé à -0,22% à 3.187,88 points à l’image de la plupart des places boursières, la semaine boursière s’inscrit à la hausse, sur un marché sans relief, en l’absence de nombreux investisseurs en vacances. La Bourse de New York, indécise, termine la semaine sur une note mitigée, -0,07% pour le Dow Jones, et +0,16% pour le Nasdaq à dominante technologique. Le climat boursier international reste dominé par le risque de conflit contre l’Irak et ses retombées, en particulier sur le cours du pétrole, qui a atteint son plus haut niveau depuis deux ans au Nymex. La crise vénézuelienne, où la grève paralyse les raffineries, risque, elle aussi, d’avoir des répercutions importantes aux Etats-Unis, qui subit une météo glaciale.

Le retour des valeurs technologiques Les valeurs technologiques, massacrées en 2002, auront fait l’actualité des premiers jours de l’année. Alcatel progresse de 11,48% à 4,66 euros, France Telecom remonte de +14,21% à 19,05 euros, ST Microelectronics, +11,99% à 20,92 euros et Vivendi Universal qui termine de +8,25% à 16,66 euros. D’une manière générale, les télécoms se redressent, à l’image d’Orange +4,40% à 6,88 euros, et de Wanadoo +6,56% à 4,55 euros. Les éditeurs de jeux vidéo se sont aussi particulièrement distingués, avec Titus Interactive qui s’envole de +68,42% à 0,96 euros sur le nouveau marché, tandis que son concurrent Infogrames bondit de +21,53% à 3,33 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur