2010, année de tous les records pour EMC

Big DataRéseauxStockage

Isilon, data warehousing and business analytics pioneer Greenplum, and leading enterprise governance, risk and compliance (eGRC) software provider

EMC a publié, mardi 25 janvier, ses résultats du 4e trimestre et, dans la foulée, de l’année 2010. Secteur en croissance permanente, le stockage profite fortement à l’entreprise. Avec un trimestre à 4,9 milliards d’euros, EMC termine l’année en beauté et, surtout, en hausse de 19 % par rapport au même trimestre 2009. La maison mère de VMware fait encore mieux sur l’année avec une progression de 21 % 17 milliards de dollars.

Les bénéfices nets suivent la même tendance mais de manière expontielle : 629 millions de dollars au dernier trimestre (+61 % par rapport à l’exercice précédent) et 1,9 milliard sur l’année entière (+75 %). Une année de tous les records pour EMC qui se paye le luxe de dépasser les prévisions initiales. Au final, le roi du stockage termine l’année avec 9,5 milliards de dollars en caisse et investissement.

La montée en charge des nouveaux data center nécessaires pour répondre à l’augmentation des usages Internet et du cloud computing couplée aux besoins grandissants des entreprises confrontées à l’avalanche de données à gérer ont profité à EMC. A commencer par les produits de stockage Symmetrix qui ont bénéficié d’une croissance de 19 % (sur le trimestre) tandis que le reste de la gamme (CLARiiON, Celerra, Centera, Data Domain, Avamar et Atmos) progresse de 23 %. Les filiales RSA et VMware apportent à leur tour de l’eau au moulin avec des résultats en hausses respectives de 28 % et 38 %.

Plus de 19 milliards en 2011

« En 2010, EMC a affiché ses meilleurs résultats dans l’hitoire de la compagnie, marquée par une croissance rapide, des gains de parts de marché, des leviers financiers et des investissements importants dans l’innovation technologique, se félicite Joe Tucci, P-dg du groupe. La plate-forme de changement dans l’industrie des TI arrive avec la plus grande opportunité résidant à l’intersection du cloud computing de confiance, des données d’entreprise et du ‘Big Data’. Daté des produits et services les plus distingués, et des partenaires stratégiques, nous n’avons jamais été aussi confiant dans la capacité d’EMC à mener ce changement à transformer l’informatique comme un service. »

Une confiance qui amène les dirigeants à viser les 19,6 milliards de dollars de revenus en 2011 (soit 23 % de hausse visée). Un objectif que les récentes acquisitions de Isilon Systems (spécialiste du NAS), Greenplum (décisionnel) et Archer Technologies (gestion des risques) devrait aider à atteindre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur