250 millions de voitures connectées en 2020

ComposantsMobilitéPoste de travailProjets

La démocratisation des voitures connectées sur le marché mondial donnera naissance à de nouveaux marchés et modèles économiques, selon le Gartner.

Dans l’écosystème des objets connectés, les voitures joueront un rôle prépondérant. Dans son rapport Predicts 2015: The Internet of Things, le cabinet Gartner avance que 250 millions de véhicules connectés circuleront sur les routes dans le monde d’ici 2020. Ils viendront alimenter l’océan de 25 milliards d’objets connectés que l’analyste attend d’ici 5 ans, contre 4,9 milliards en vue cette année.

« La voiture connectée est aujourd’hui une réalité, avance James F. Hines, directeur de recherche au Gartner, et la connectivité dans les véhicule s’élargit rapidement passant des modèles de luxe et des marques haut de gamme aux volumes élevés des modèles de milieu de gamme. » Une montée en puissance qui donnera naissance à de nouveaux marchés autour de systèmes sophistiqués de diffusion de contenus mêlant information et divertissement (infotainment).

Nouveaux modèles économiques

Selon l’analyste, les applications numériques, les accélérateurs graphiques, écrans et technologies d’interfaces homme-machine seront les premiers secteurs à tirer profit de ce marché naissant. En parallèle, « Les nouveaux concepts de mobilité et l’usage des véhicules donneront naissance à de nouveaux modèles économiques et la progression d’alternatives à la possession d’une voiture, particulièrement dans les environnements urbains », ajoute James F. Hines. Les offres basées sur la facturation d’un service plus que celle d’un objet émergent en effet à travers la location de voitures (électriques ou pas) telle les Autolib à Paris.

Par ailleurs, Gartner estime qu’environ un véhicule sur cinq dans le monde bénéficiera d’une connexion réseau sans fil, sous une forme ou une autre (système intégré ou smartphone servant de modem mobile), avant la fin de la décennie. Une connectivité qui aura « des implications sur les grands domaines fonctionnels de la télématique, la conduite automatisée, l’infodivertissement et des services de mobilité ».


Lire également
La voiture connectée est au coin de la rue
Nokia investit fortement dans le marché de la voiture connectée
DigiWorld Summit : Mobilité et objets connectés en levier de croissance

crédit photo@syda production-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur