30.000 iPhones vendus en 5 jours par Orange

Cloud

L’opérateur peut se frotter les mains : un acheteur sur deux est un nouveau client

Orange n’aura donc pas tardé à communiquer sur les ventes du désormais incontournable iPhone d’Apple. On savait que le terminal de la pomme, en vente depuis le 29 novembre, a reçu un accueil enthousiaste, notamment de la part des parisiens. Mais cet engouement allait-il perdurer ?

La filiale de France Télécom annonce que 30.000 iPhones ont été vendus en 5 jours, soit une moyenne de 6.000 combinés par jour. Le chiffre est-il à la hauteur des ambitions d’Orange qui compte en écouler 100.000 d’ici la fin de l’année et de 400.000 à 500.000 pour l’année 2008 ? Cela semble bien parti même s’il est encore trop tôt pour le dire. Rappelons qu’en Allemagne, 10.000 iPhones ont été vendus lors du premier jour de lancement, en Grande-Bretagne, ce sont 8.000 combinés qui ont été vendus en 24 heures.

Pour l’opérateur, la principale satisfaction vient du fait que 48% des ventes donnent lieu à l’ouverture d’une nouvelle ligne. Quasiment un acheteur sur deux est donc un nouveau client.

“C’est un très beau score, d’autant plus que près d’un achat d’iPhone sur deux se fait avec l’ouverture d’une nouvelle ligne chez Orange” a déclaré Louis-Pierre Wenes, Directeur Exécutif en charge des opérations France. “Ceci confirme que l’iPhone va contribuer activement à l’acquisition de nouveaux clients.”a-t-il ajouté. Apple peut également se frotter les mains puisque Orange aurait accepté de reverser jusqu’à 30% des revenus générés par l’iPhone en échange de l’exclusivité…

Par contre, Orange ne dit pas combien d’iPhones ‘nus’ à 749 euros, c’est à dire débloqués et utilisables chez n’importe quel opérateur, il a vendu. Rappelons que la législation l’oblige à vendre un tel terminal, contrairement aux autres pays européens comme l’Allemagne.

La capacité d’attraction de l’iPhone, son design, l’effet de mode et l’attente autour de ce terminal ont compensé ses défauts : prix, absence de 3G/3G+, impossibilité d’envoyer des MMS. Pour autant, la bataille est loin d’être terminée car la concurrence est aux aguets. SFR par exemple mise sur ses nouveaux combinés 3G+ (notamment le Nokia N95) associés à des forfaits illimités (déjà vendus à 40.000 exemplaires) pour limiter la dynamique d’Orange.

Par ailleurs, la sortie prochaine d’un iPhone 3G, prévu pour 2008, pourrait pousser certains consommateurs à attendre avant de craquer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur