310 millions d'abonnés haut débit dans le monde

Régulations

Désormais, l’Europe de l’Ouest fait office de locomotive du marché

Le haut débit poursuit son essor sur la planète. Selon une étude de l’Idate, on comptait à la mi 2007 pas moins de 310 millions d’abonnés à une offre xDSL, câble ou fibre optique.

Si la région Asie-Pacifique demeure la première zone géographique en termes d’accès haut débit avec 38% du parc mondial, c’est l’Europe de l’Ouest qui aujourd’hui contribue le plus au développement du marché. Ainsi, 31% des accès supplémentaires ont été comptabilisés dans cette zone contre 28% en 2006.

Pour autant, cette tendance devrait être nuancée dans les prochaines années avec le massif apport d’abonnés en Chine et en Inde alors que l’Europe arrivera à saturation.

D’ailleurs, selon l’Idate, la Chine devrait dès cette année devenir le premier parc haut débit au monde devant les Etats-Unis, ajoute l’Idate.

idate_hautdebit.jpg

En termes de pénétration, la Corée du Sud a perdu sa couronne mondiale. Pays-Bas, Danemark et Suisse ont dépassé cette référence historique. Dans le même temps, la France et le Royaume-Uni affichent une pénétration dans la population maintenant supérieure à celle des Etats-Unis et du Japon.

Enfin, l’Idate observe que le très haut débit est aujourd’hui une réalité en Corée du Sud et au Japon. Aux Etats-Unis, AT&T et Verizon, ont investi dans le déploiement de réseaux FTTx tandis qu’en Europe, le déploiement des offres devrait s’effectuer à l’avenir autour d’une architecture FTTH/FTTN+VDSL2 dans les grandes villes et ADSL2+ dans les autres zones, note l’Idate.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur