Pour gérer vos consentements :

32 Go dans les MacBook Pro fin 2017 ?

Ming-Chi Kuo, analyste chez KGI Securities, fait le point sur les spécifications attendues pour la prochaine génération de MacBook Pro d’Apple. Les MacBook Pro 2017 devraient, sans surprise, adopter des puces Intel de la génération Kaby Lake.

Ils pourront également être livrés avec un maximum de 32 Go de RAM, contre 16 Go aujourd’hui. De quoi faire taire les critiques entourant les MacBook Pro 2016 ? Les responsables d’Apple ont précédemment expliqué que le passage à 32 Go demandait l’adoption de mémoire trop gourmande en énergie. Pas sûr que la société souhaite réduire l’autonomie de ses machines. L’arrivée prochaine de mémoire DDR4 à faible consommation pourrait toutefois convaincre la firme de Cupertino de franchir le pas.

Une gamme entièrement révisée en 2017

KGI Securities détaille également la feuille de route attendue pour les ordinateurs portables à la pomme. La production du MacBook 12 pouces de seconde génération serait lancée au cours du second trimestre. Celle des MacBook Pro 2017 de 13 et 15 pouces est prévue pour le troisième trimestre. Enfin, il faudra attendre le quatrième trimestre pour les MacBook Pro 15 pouces équipés de 32 Go de RAM. Le tout au conditionnel, bien entendu.

Peu de nouveautés sont donc à attendre pendant la première partie de l’année. Ming-Chi Kuo prédit toutefois des baisses de prix sur les machines actuelles, afin de booster les ventes d’Apple.

À lire aussi :

Les MacBook Pro 2016 affichent finalement une excellente autonomie
Apple lance ses nouveaux MacBook Pro avec Touch Bar et Touch ID
Samsung Notebook 9 2016 : un concurrent sérieux du MacBook Pro

Recent Posts

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

1 heure ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

6 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

22 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

23 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

1 jour ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

2 jours ago