336 serveurs pour les logiciels libres

Régulations

Voilà un sérieux coup de pouce pour les organisations françaises investies dans le monde des logiciels libres

Un mécène privé et anonyme a offert 336 serveurs à la branche française de la FSF (Free Software Fondation). Selon la FSF France, l’ensemble présente une valeur supérieure à 300.000 euros. L’association aura pour tâche de répartir ces machines parmi une vingtaine d’organisations françaises qui œuvrent en faveur des logiciels libres, majoritairement dans les milieux éducatifs et scientifiques :

Laboratoire d’Informatique du Littoral, Scideralle, Tuxfamily, Académie de Toulouse, Académie de Versailles, association MiNET, Toile Libre, Arrodu, Divergence FM, Wireless-FR, Starinux, Echelle Inconnue, Adullact, Linux Azur, Linux Arverne, Lug Rennes, 2 EPN, Linux AIL, iTeam et BSD.

Ces serveurs permettront de consolider les infrastructures existantes, mais aussi de proposer de nouvelles initiatives en faveur du monde open source.

Le logiciel libre doit souvent se contenter de maigres ressources. Loïc Dachary, président de la FSF France, indique que « le logiciel libre naît sur de faibles ressources et avec l’imagination fertile de chaque citoyen du numérique. Savannah et Gna! servent des dizaines de milliers de personnes avec moins de dix machines. Imaginez ce que l’on peut faire avec trois cents ».

Rappelons que la FSF France et l’April acceptent les dons de toute personne souhaitant agir en faveur des logiciels libres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur