3G+ et Tablet PC persistent chez Toshiba

Régulations

Le premier fabricant mondial d’ordinateurs portables présente sa collection automne hiver. Les tendances : intégration d’une puce SIM pour accéder à la communication 3G et persistance du ‘Tablet PC’

Le japonais Toshiba, acteur incontournable des ordinateurs portables, a prèsenté ses nouveaux modèles : Tecra A8, Tecra M7 et Portégé M400. Le constructeur, exclusif des plates-formes Intel, mise sur l’effet de gamme pour satisfaire le marché.

Trois axes animent le japonais : la haute définition avec la sortie au printemps dernier du Qosmio, premier portable à embarquer un lecteur HD-DVD, le candidat au remplacement du format DVD promu par… Toshiba ; la sécurité et la fiabilité ; et la mobilité visant plus particulièrement la connectivité en haut débit en partenariat avec Orange.

Le fabricant affirme désormais son entrée dans la troisième génération de l’informatique ! La première génération ‘Backroom Computing‘ était issue du monde mainframe. Elle a devancé la seconde génération ‘Personal Computing‘ marquée par l’ordinateur personnel PC et la lente migration vers le portable et la mobilité.

Et pour Toshiba, nous entrons aujourd’hui dans la troisième génération ‘Ubiquitous Computing‘ de l’accès à l’information ‘en tout lieu et à tout instant‘. Vaste programme qui se traduit chez le constructeur par l’entrée de la 3G sur un premier portable, le Portégé M400-170.

Ce portable embarque des technologies susceptibles d’attirer le professionnel, technologie Intel Centrino Duo, avec le tout dernier processeur Intel Core 2 Duo, 1 Go de mémoire DDR2 et 120 Go en disque dur, et un écran tactile pivotant de 12 pouces piloté par Windows XP Tablet Edition. Il est présenté comme un ‘ultramobile‘, mais son poids de 2,1 kilos atteste d’une conception assez large de cette notion par Toshiba.

Côté sécurité, Toshiba a doté son appareil d’un lecteur d’empreinte digitale, d’un système anti-voleur qui bloque l’accès au système, d’absorbeurs de chocs, et de la solution logicielle TPM (Trusted Platform Module) pour crypter les données sensibles.

Même si ce Portégé M400 marque la volonté de Toshiba de confirmer son engagement dans le Tablet PC, là n’est pas son originalité. Ce portable est en revanche le premier du japonais à intégrer sur sa carte-mère la technologie HSDPA et une puce SIM, celles-là même qui équipent les téléphones mobiles et qui permettent de se connecter au réseau 3G/3G+ d’un opérateur.

C’est Orange, la filiale téléphonie mobile de France Télécom, qui a fourni cette technologie. Rien n’empèche cependant son utilisateur de choisir un autre opérateur et d’installer sa puce…

L’appareil est donc fourni avec un module 3G/3G+ embarqué certifié Orange (l’opérateur est intervenu jusque dans l’usine allemande de Toshiba qui fabrique le Portégé), un kit de connexion Orange pré installé pour optimiser l’accès au réseau, une carte SIM Orange, et un accès à une ‘hot line‘ dédiée.

Le principe de l’adoption de cette technologie est d’offrir à l’utilisateur une connexion permanente et la plus rapide possible selon les conditions et l’environnement. Accès haut débit Wi-Fi au domicile ou au bureau, qui commute automatiquement sur la 3G/3G+ en déplacement si ce réseau est disponible, ou à Edge ou au GPRS dans les autres cas.

Comme le souligne Jean-Marie Culpin d’Orange, “Notre objectif est de développer les usages. 94 % des entreprises sont équipées d’un PC ce qui représente plus de 2 millions d’utilisateurs“. L’opérateur rêve d’un monde de PC mobiles, mais connectés en permanence via ses technologies…

Business Everywhere‘ devient le nouveau leitmotiv des fabricants d’ordinateurs et des opérateurs télécoms ! Il est vrai que le haut débit mobile a de quoi séduire les professionnels : recevoir et émettre des e-mails avec les pièces attachées, accéder à l’intranet de l’entreprise, et à Internet.

Cependant l’offre démontre très vite ses limites : la couverture est des plus limitée, puisqu’Orange n’a lancé son offre 3G+ qu’à la mi septembre, avec uniquement Lyon, Nice et Marseille. D’autres villes suivront en couverture, Toulouse, Bordeaux et Montpellier dans un premier temps, quelques villes du Nord avec Lille, et Paris (la 3G couvre 60% du territoire).

Alors, pour séduire le professionnel, le Toshiba Portégé M400-170 est proposé avec deux mois d’abonnement gratuit, histoire de tester l’offre d’Orange Business Services.

Les autres annonces, Tecra A8 et Tecra M7

Le Toshiba Tecra A8 se veut le plus durable et robuste de la gamme. En plus des technologies de sécurité embarquées par les portables Toshiba, l’appareil profite d’une conception renforcée en amont et répond à la technologie HALT (Highly Accelerated Life Test) qui consiste à le soumettre à un caisson de simulation.

L’écran de 15,4 pouces est plus résistant, son système d’ouverture a été renforcé, son clavier est plus endurant, et sa carte-mère est plus épaisse d’un demi millimètre, ce qui renforce sa solidité sans nuire à son épaisseur globale. Et 50 % des vis ont été supprimées !

Trois modèles Tecra A8 sont proposés, avec un processeur Celeron ou en technologie Celeron Duo avec un processeur Core Duo.

Le Toshiba Tecra M7 est un convertible Tablet PC, livré avec un écran haute définition WXGA de 14,1 pouces, et particulièrement sécurisé. Il présente une connectivité presque complète, Wi-Fi, Bluetooth, lecteur de cartes 6 en 1. Il ne lui manque que le Firewire. Technologie Centrino Duo avec un processeur Intel Core Duo, 1 Go en RAM et un disque dur de 100 Go. Le tout pour 2,7 kg.

Toshiba n’a pas présenté de prix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur