3G: Orange va se lancer, Bouygues fait bande à part

Régulations

La téléphonie mobile de troisième génération est sur les starting-blocks en France. Orange et SFR parient sur l’UMTS, Bouygues Telecom préfère Edge

Les choses se précisent de plus en plus. Sans cesse repoussée, la téléphonie mobile de troisième génération (3G) qui doit permettre la transmission de données à haute vitesse à partir d’un combiné adapté, devrait être lancée cette année en France.

Nous l’évoquions ici, SFR a pris tout le monde de vitesse en dévoilant son calendrier de lancement de ses offres UMTS (voir notre article). De son côté, Orange préfère attendre le salon 3GSM à Cannes (qui débute ce lundi – Silicon y sera) pour annoncer ses ambitions. Mais un lancement au second semestre est prévisible. Du côté de Bouygues Telecom, la stratégie est différente. L’opérateur a toujours déclaré sa défiance envers l’UMTS jugée trop coûteuse. Et c’est vrai que les opérateurs ont frôlé la ruine avec l’achat des licences. Du coup, Bouygues, qui possède pourtant une licence UMTS, a depuis longtemps décider de mettre cette norme de côté et de préférer la technologie intermédiaire Edge. Orange fera ses annonces lors du 3GSM Le troisième opérateur français devrait ainsi annoncer prochainement ses ambitions commerciales avec Edge. Cette norme utilise en fait le GPRS (2,5G) mais de manière étendue au niveaux des débits. Pour le groupe, cette technologie est largement suffisante pour les usages multimédias (la vidéos surtout) censés dynamiser les revenus de la 3G. Bouygues risque néanmoins d’être isolé. Si Edge est largement utilisé aux Etats-Unis, notamment par AT&T Wireless, ce n’est pas du tout le cas en Europe. Mais comme avec l’i-Mode, Bouygues pourrait bien tirer son épingle du jeu avec une technologie moins coûteuse et performante. Mais tous ces lancements dépendent d’une variable très importante: les combinés. Les constructeurs sont en retard, et leurs premiers modèles ont été jugés peu fiables. Si les opérateurs ne sont pas livrés suffisamment, avec des gammes étendues, il y a fort à parier que la 3G grand public sera encore une fois retardée. En Europe aussi…

Les lancements commerciaux des grands opérateurs européens sont également programmés. Le géant Vodafone (SFR en France) prévoit le lancement simultané de ses services 3G dans plusieurs pays d’Europe: Allemagne, Italie, Pays-Bas, Portugal, Espagne, Suède et Royaume-Uni dès le mois de mai (pour les professionnels d’abord).

En Allemagne, T-Mobile (Deutsche Telekom) assure que ce lancement est “une question de semaines”. “Nous proposerons des offres aussi bien à nos clients d’affaires qu’à nos clients privés et leur proposerons des services d’une qualité qu’ils sont prêts à payer”, souligne l’opérateur. Seule incertitude: les combinés 3G seront-ils prêts, fiables et en nombre suffisant?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur