3G: SFR personnalise la TV sur mobile: détour place Vendôme

Régulations

Pour l’opérateur, le téléphone mobile est un média qui permet l’interactivité. Dans cette logique, le groupe lance le service SFR TV-Video basé sur la technologie du groupe français Streamezzo

Il est désormais possible pour les abonnés SFR d’accéder aux chaînes TV et aux programmes vidéo (en mode streaming sur les combinés 3G) comme avec une télécommande TV. Cette première application d’accès à la TV-Vidéo sera dans un premier temps disponible sur les terminaux Nokia 6680 et 6630 et sur le Sony Ericsson V6600i.

Concrètement, l’application que propose SFR en partenariat avec Streamezzo (lire notre article) va permettre de parcourir les chaînes TV ou les programmes Vidéo par thématique. De zapper d’une chaîne à une autre ou d’un programme vidéo à un autre. De consulter le programme TV quotidien, et enfin de personnaliser ses chaînes TV en les sélectionnant dans ses favoris. Le téléchargement de l’application est gratuit, il se fait sur le portail Vodafone live ! Pour Jean Marc Tassetto, Directeur général adjoint de SFR : “L’ergonomie d’un service étant la clé pour le développement de son usage, SFR tenait à être le premier opérateur en France à proposer à ses clients un accès immédiat et plus fluide à la TV et la vidéo qui contribuent aujourd’hui au succès de la 3G.” D’après Stéphane Roder, le dynamique patron de Streamezzo, ce partenariat avec SFR est une belle victoire : “Nous sommes très fiers de participer au lancement de la télévision interactive sur les mobiles à travers l’offre de services SFR qui préfigure les nouveaux usages liés au Rich Média et au nouveau positionnement des opérateurs mobiles.” L’éditeur de logiciels pour le marché du Rich Media mobile propose une technologie basée sur des standards ouverts. La suite logicielle comprend : “Streamezzo Studio”, un outil de création de contenu et de services Rich Media pour les mobiles, “Streamezzo Service Node” serveur d’application basé sur les standards XML et J2EE, et “Streamezzo Rich Media Engine”, client léger embarqué ou téléchargé sur les téléphones mobiles compatibles avec la majorité des systèmes d’exploitation mobile (Java Symbian, Windows Mobile). Quid de la politique éditoriale de SFR ? Pour faire de ce nouveau service un véritable succès, SFR a décidé de s’associer avec les spécialistes et les grandes chaînes de la télévision. Mais pas seulement, ainsi l’opérateur va proposer des programmes inédits conçus spécifiquement pour le mobile. Au total en novembre SFR va proposer 60 programmes Vidéo mis à jour régulièrement soit 800 nouvelles vidéos chaque mois. Exemple d’un programme inédit avec une série intitulée “24 heures : La conspiration”, adapté de la célèbre série TV. D’ores et déjà, 24 “mobisodes” sont conçus par les producteurs de la série TV, pour Vodafone. La durée d’un “mobisode” est de 1 minute (voir notre article). Au total en novembre 2005, SFR va proposer un total de 50 chaînes TV (20 chaînes Canalsat et 30 chaînes TV en direct). Au niveau de la tarification pour le bouquet Canalsat, il faudra compter 12 euros par mois, en promotion à 7 euros jusqu’au 24 janvier 2006. Concernant les chaînes TV en direct, la tarification est de 0,5 euro/min, en promotion à 0,25 euro/min jusqu’au 24 janvier 2006. Les limites de la TV mobile en 3G La TV-Vidéo sur téléphone est en plein boom. 670.000 sessions TV-Vidéo se sont faites en octobre 2005 et la TV en direct représente dorénavant les 2/3 du trafic TV-Vidéo et les programmes vidéo 1/3. En moyenne, selon une étude réalisée en interne par l’opérateur, un utilisateur 3G réalise 10 sessions TV-Vidéo par mois, et la musique, le cinéma et le sport représentent plus de 50% des programmes vidéo consultés. Concernant la TV en direct, SFR totalise 10.000 abonnés à la sélection des chaînes Canalsat et plus de la moitié de l’audience TV en direct se concentre sur France2, France 3, Canalsat et M6 Music. La télévision diffusée via la 3G est donc un succès. Mais ce système est limité en termes de couverture globale et de nombre d’utilisateurs pouvant recevoir de manière simultanée les chaînes. Tout l’enjeu est de transformer l’appareil en récepteur de télévision en direct, utilisant les ondes hertziennes à l’image de la TNT. La télévision hertzienne sur mobile, dérivée de la TNT, qui devrait être lancée entre 2006 et 2007 (voir nos articles) devrait donc être un carton car elle ne dépend pas de la capacité des réseaux. Inutile d’avoir accès au GPRS ou à l’UMTS pour supporter ce nouveau service. Ainsi, quel que soit le nombre d’utilisateurs connectés à un instant donné dans une même zone, la qualité du signal reste la même à la différence de la réception par les réseaux de télécommunications mobiles actuels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur