3GSM: le téléphone portable utilisé comme carte Orange…

Régulations

Le Salon 3GSM de Barcelone est l’occasion de constater l’avancement d’un projet qui tient a coeur un certain nombre de franciliens : la possibilite de payer ses transports publics a l’aide de son telephone portable

Le projet est mené conjointement par la RATP, Bouygues Telecom, Axalto, NEC et Inside.

Cette dernière, Inside, profite du salon mondial pour démontrer la fiabilité de la solution en cours d’essai à la RATP. Cette société a effectivement en charge le développement du coeur du système, à savoir la communication entre la carte SIM (fournie par AXALTO) et les modules radio, pour une interface sans contact. Baptisé PicoREAD, le circuit semble remplir sa fonction avec la fiabilité voulue. Les utilisateurs pilotes ont donc abandonné leur carte Navigo au profit d’un téléphone portable modifié pour l’occasion. Trois fonctionnalites retiennent particulierement l’attention : – la possibilité de recharger son titre de transport par Internet (via le site de la Ratp) – la possibilité d’utiliser la fonction « titre de transport » même si la batterie du téléphone est à plat (il est alors alimenté par la liaison) – le fonctionnement simultané du télélephone en titre de transport et en communication (la conversation n’est pas coupée) Le projet pilote se déroule sans (mauvaises) surprises, et les premiers retours des utilisateurs seraient très positifs. Le déploiement est prevu pour 2007. Inside annonce ses ambitions de porter le concept sur des applications bancaires. Basée à Aix-en-Provence, la société emploie une soixantaine de personnes dans le monde (bureaux en Asie, aux Etats-Unis, et centre de conception en Pologne). Toutes les infos sur le 3GSM: lisez notre dossier


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur