3GSM: Samsung mise sur WiMax, HSDPA et TV Mobile

Régulations

Le géant sud-coréen se positionne sur les marchés les plus porteurs et multiplie les annonces

Barcelone – L’édition 2006 du 3GSM World Congress, la grand-messe du mobile qui vient de fermer ses portes, était placée sous le signe de l’après 3G, du WiMax et de la TV mobile. Et sur ce terrain, ce sont bien les Asiatiques qui ont plusieurs longueurs d’avance… Alors que Nokia, Sagem ou encore Motorola et Sony Ericsson se sont contentés de mettre l’accent sur la 3G, les dragons japonais et coréens ont fait le show en présentant des combinés HSDPA, WiMax ou pouvant recevoir la TV hertzienne (DVB-H, DMB…) Sur le stand géant de Samsung, troisième fabricant mondial, l’on pouvait découvrir ces mobiles en avant-première. Du côté du HSDPA (High Speed Downlink Packet Access), cette super 3G qui permet de dépasser le magabit par seconde de débit (contre 384 kb/s pour la 3G), Samsung a dévoilé pour le marché européen le Z560. Ce combiné permet d’échanger des datas à 1,8 Mb/s, il est doté d’un appareil photo et d’une mémoire interne de 30 Mo. Tout cela pour 16 mm d’épaisseur. “En dévoilant son nouveau modèle stratégique, le Z560, Samsung va accélérer la commercialisation et le déploiement du HSDPA en Europe, tout en s’imposant comme le leader de ce marché”, explique Kitae Lee, président Telecommunications Network Business de Samsung, qui ne cache pas ses ambitions. Le fabricant a également présenté son premier mobile WiMax, à la norme coréenne WiBro. Rappelons que le WiMax est un dérivé du Wi-Fi qui permet des communications sans fil à haut débit (20 à 30 Mb/s) dans une large zone de couverture. Dans sa version mobile, il se pose en concurrent de la 3G ou en alternative dans les zones non couvertes. Le M8000 sera commercialisé sur le marché coréen au premier semestre 2006, mais d’autres terminaux seront ultérieurement développés pour l’Europe, explique le groupe. Enfin, sur le terrain o combien porteur de la TV mobile hertzienne, Samsung a dévoilé pas moins de sept mobiles DMB, DVB-H et MediaFlo, trois normes de diffusion qui permettent de recevoir les programmes en direct sur son combiné sans passer par les réseaux des opérateurs télécoms. La société est actuellement en pourparlers avec des opérateurs en Europe, aux États-Unis et en Chine pour commercialiser sa technologie en vue du lancement des services de télévision mobile en 2006. Samsung fournit déjà des téléphones DMB en Corée, où les services S-DMB et T-DMB dominent le marché. Mais Samsung entend aussi s’imposer rapidement en Europe où l’attente du marché est très forte pour ce type de services. Selon Strategy Analytics, le marché devrait compter 50 millions d’utilisateurs à l’horizon 2009, pour un chiffre d’affaires estimé à 6,1 milliards de dollars. Pour le marché européen, le sud-coréen a présenté le SGH-P900, premier téléphone T-DMB. Il est actuellement testé en Allemagne et en France (avec Bouygues Telecom, lire notre encadré). Samsung compte le lancer au deuxième trimestre 2006, juste avant le coup d’envoi de la prochaine Coupe du monde de la FIFA en Allemagne. Samsung semble donc miser ses billes sur le T-DMB. Mais en Europe, c’est le DVB-H qui semble s’imposer malgré des limites (comme la réception indoor) soulignées par certains industriels comme Alcatel qui prônent une solution mixte DVB-H et satellite. Pour autant, le groupe ne se ferme aucune porte puisqu’il a aussi dévoilé son nouveau modèle DVB-H, le SGH-P910 ainsi que le premier téléphone DMB bistandard du monde (SPH-B4100). Bref, Samsung est très bonne position pour récolter les fruits de ces nouveaux marchés qui constituent les futurs leviers de croissance de l’industrie mobile. Toutes les infos sur le 3GSM: lisez notre dossier Expérimentations T-DMB avec TF1 et Bouygues Telecom

Samsung, Bouygues Telecom et TF1 ont conclu un accord de partenariat dans le domaine de la TV mobile à la norme T-DMB (Terrestrial Digital Media Broadcasting), en vue de fournir, pour la première fois, cette technologie à l’essai en France. En janvier 2006, Samsung Electronics a livré ses premiers téléphones mobiles T-DMB à Bouygues Telecom pour évaluation. Début mars, Bouygues Telecom, en coopération avec TF1, devrait commencer à fournir des services pilotes. Ce téléphone T-DMB sera proposé à certains clients pour évaluation. “Nous sommes convaincus que cette technologie pilote représentera une excellente opportunité pour les utilisateurs d’essayer les nouveaux services de télévision mobile et qu’il nous permettra de connaître les besoins des consommateurs”, a déclaré M. Passet, Chief Technologies Officer Bouygues Telecom. “Nous attendons beaucoup de cette technologie”, précise de son côté Patrick Le Lay, président de TF1. Pour autant, entre la norme T-DMB et le DVB-H, poussé par Nokia et France Télévisions, il faudra bien se mettre d’accord. Pour tous les observateurs, un standard européen est nécessaire pour faire véritablement décoller le marché de la TV mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur