3GSM: Skype poursuit son offensive dans les mobiles

Régulations

Après E-plus, le pionner de la VoIP, Skype a annoncé la signature d’un accord avec ‘3’, une filiale de l’opérateur Hutchison, pionnier de la 3G en Europe. Il revendique désormais 11 millions de clients

Comme nous vous l’annoncions il y a quelques semaines, Skype confirme aujourd’hui ses ambitions dans la téléphonie mobile. Le géant de la technologie de téléphonie par le protocole Internet a profité du salon 3GSM de Barcelone pour annoncer un nouveau partenariat avec un opérateur mobile.

En effet que Skype s’est déjà associé avec le groupe allemand e-plus et avec le fabricant de terminaux Motorola, en vue de directement intégrer son savoir-faire dans les mobiles (voir nos articles). Pour 39,95 euros par mois, il est ainsi possible de téléphoner en IP de façon illimitée avec l’opérateur qui lui donne accès à son réseau 3G (UMTS), capable de supporter la VoIP. L’accord annoncé est similaire. Les usagers de ‘3’ s’étant acquittés d’un certain forfait pourront utiliser le fameux programme qui fait trembler le secteur de la téléphonie du fait de sa quasi-gratuité. D’ailleurs, la plupart des opérateurs, notamment en France, interdisent pour le moment la téléphonie IP via leurs réseaux 3G. Des réseaux qui ont été lancés il y a un peu plus d’un an et qui demandent encore à être rentabilisés… Pour le moment, ces offres sont conçues pour les cartes PC/3G à brancher sur son PC portable. “Mais très vite, elles seront portées pour les smartphones sous Symbian ou Windows”, nous expliquait Jérôme Archambeaud, patron du bureau français de Skype. Et en effet, Nokia devrait lancer un mobile embarquant l’application au troisième trimestre. L’objectif de son charismatique fondateur, Niklas Zennstrom est d’ailleurs très clair. Interrogé par la Tribune, il a déclaré vouloir “voir Skype partout”. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le programme est en passe de réussir ce tour de force avec déjà près de 200 millions d’internautes qui sont venus télécharger le programme sur la page net dédiée. Evidemment, du côté des opérateurs, l’on dénonce cet accord qui semble menacer la pérennité du marché de la téléphonie mobile. Du côté de Skype, l’on estime plutôt que la VoIP est un service de plus dans la longue liste des options que proposent déjà les opérateurs. Pour Jérôme Archambeaud, “L’arrivée de Skype n’est pas un risque pour le chiffre d’affaires voix des opérateurs. Au contraire, ce genre de services est gagnant-gagnant pour les deux parties. Skype se présente comme un service 3G supplémentaire et à forte valeur ajoutée”, explique-t-il. Toutes les infos sur le 3GSM: lisez notre dossier Et dans les PDA communicants aussi

Le groupe a également dévoilé “Skype for Pocket PC” qui adresse les terminaux communicants sous Windows Mobile 2003 et 5.0 de Microsoft. Les appels passeront par le réseau Edge ou 3G.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur