3PAR: HP surenchérit encore à 27 dollars, soit 1,8 milliard

Réseaux

Quelques heures à peine après que le ‘board’ de 3PAR a accepté une offre de Dell à 24,30 dollars, HP a surenchérit à 27 dollars

HP ne veut pas lâcher le morceau. Alors que des communiqués publiés chez 3PAR et chez Dell pouvaient laisser entendre que Dell avait définitivement la préférence du ‘board’ de 3PAR malgré une offre légèrement supérieure (30 cents: cf. article ‘ 3PAR, le board dit oui à l’offre de Dell ‘) à celle de HP, un nouveau coup de théâtre survient.

Dans les heures qui ont suivi, la direction de HP a annoncé ce même 26 août, qu’elle surenchérissait à 27 dollars, soit la cote de l’action de ces derniers jours – et ce qui représentera la coquette somme de 1,8 milliard de dollars payables ‘cash’!

On pouvait se douter que HP ne lâcherait pas le morceau. Sa réactivité se confirme, malgré l’absence de p-dg, suite au brusque départ de Mark Hurd le 6 août dernier.

Pourtant, beaucoup ont cru que 3PAR allait s’arrêter là avec cette nouvelle proposition de Dell, à 24,30 dollars (“seulement”… -soit entre 1,5 et 1,6 milliard de dollars, tout de même…), car les deux parties avaient publié simultanément un communiqué -chacune de son côté. Dell précisait que, en cas de nouvelle enchère, 3PAR devrait débourser un dédommagement de 75 millions de dollars!

Seulement voilà, comme on pouvait s’y attendre, HP s’est positionné au cours de bourse de 3PAR, lequel n’a pas manqué de flamber ces derniers jours: de 9,50 dollars à fin juillet, il est grimpé à 27 dollars depuis la fin de la semaine dernière.

Pourquoi HP et Dell s’accrochent-ils tant à cet acteur? 3PAR était jusqu’ici discret et seulement connu du cercle des spécialistes du stockage. Alors pourquoi cet engouement soudain?

L’une des premières réponses est que Dell, comme HP, doit veiller à maintenir son cours de bourse et donc ses bons chiffres (cf, la pression mise récemment sur Michael Dell). Il est clair que la croissance externe est devenue, plus que jamais, le nerf de la guerre. En outre ces deux géants, qui se livrent une guerre commerciale sans merci, sont assis sur un trésor estimé respectivement à 13 millards et 15 milliards de dollars pour Dell et HP…

D’autres raisons -plus techniques, liées à leur stratégie produits – expliquent que l’un comme l’autre peut avoir besoin de 3PAR et surtout ne pas avoir envie que son concurrent direct fasse cette acquisition.

Un dirigeant de 3PAR, interrogé par le Wall Street Journal, s’est contenté du commentaire suivant: “Nous prendrons notre temps pour étudier la situation”.Et il ajouté : “Le deal avec 3PAR sera gagnant pour les actionnaires” [dont les dirigeants fondateurs et leurs partenaires…].

Hier soir, juste après l’annonce de HP, l’action 3PAR est à nouveau remonté, atteignant 27,78 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur